Partagez
Share to Google

Nouveau format pour le brevet des collèges en 2018. Ce diplôme qui clôt les années d’apprentissage au collège, octroie désormais autant d’importance aux résultats scolaires obtenus tout au long de l’année qu’à ceux de l’épreuve finale.

PLAN

- Les dates du brevet des collèges

- Les modalités de l'épreuve du brevet des collèges

- Les résultats de l'épreuve

 

Le diplôme national du brevet (DNB) évolue régulièrement. Un arrêté publié au Journal officiel du 29 novembre 2017 définie les nouvelles modalités de l’épreuve pour 2018. Un rééquilibrage est effectué entre le contrôle continu et l’épreuve finale. Au total, l’ensemble du brevet est noté sur 800 points, contre 700 auparavant.

Les dates du brevet des collèges

Tous les ans, le calendrier du brevet est présenté par périodes :
• Avril : épreuve orale
• Fin juin : épreuves écrites
• Début juillet : résultats
• Septembre – octobre : remise du diplôme dans le cadre d’une cérémonie républicaine

Voici les dates pour 2018 :

- 28 et 29 juin : épreuves écrites communes

- 20 et 21 septembre : session de remplacement pour ceux qui n'ont pas pu participer aux épreuves communes de juin

 


A savoir : les élèves peuvent être accompagnés tout au long de l’année pour préparer ces épreuves dans le cadre du dispositif devoirs faits.

Les modalités de l’épreuve du brevet des collèges

Le contrôle continu

Le contrôle continu, également appelé « évaluation du socle », permet de vérifier que l’élève a bien acquis les compétences nécessaires à la fin de sa scolarité obligatoire (16 ans). Il s’agit aussi bien de l’apprentissage du langage, d’une langue vivante étrangère, de la maîtrise des mathématiques ou encore de la conduite de projets individuels et collectifs ainsi que de l’approche scientifique et technique de la Terre et de l’univers. A chaque compétence, des points sont attribués, en fonction des résultats :
• Maîtrise insuffisante : 10 points
• Maîtrise fragile : 25 points
• Maîtrise suffisante : 40 points
• Très bonne maîtrise : 50 points
Cette épreuve est évaluée sur 400 points. La maîtrise de chacune des huit composantes du socle commun est évaluée lors du conseil de classe du 3e trimestre de la classe de troisième.

A savoir : les élèves peuvent décider de passer une épreuve facultative (latin, grec, langues et cultures européennes...) qui peut permettre d’obtenir 10 ou 20 points supplémentaires pour la note finale. 10 points sont accordés si les objectifs d’apprentissage sont atteints et 20 points s’ils sont dépassés.

Les épreuves finales

A la fin de l’année de troisième, les collégiens doivent passer cinq épreuves obligatoires. Quatre d’entre elles sont écrites et une est orale. Comme pour l’évaluation du socle, ces épreuves sont évaluées au total sur 400 points. Il existe deux séries d’épreuves différentes : pour les élèves en série générale et pour ceux en série professionnelle.

Les épreuves écrites

Quatre matières sont évaluées à l’écrit :
• Le français (trois heures, 100 points)
• Les mathématiques (deux heures, 100 points)
• L’histoire-géographie et l’enseignement moral et civique (deux heures, 50 points)
• Les sciences (deux heures, 50 points). Deux disciplines sur les trois étudiées en troisième sont évaluées (physique-chimie, sciences de la vie et de la terre, technologie)

L’épreuve orale

L’examen passé à l’oral consiste à présenter un projet mené en histoire des arts ou lors des enseignements pratiques pluridisciplinaires (EPI) ou lors d’un des parcours éducatifs. Il peut prendre la forme d’un oral individuel de 15 minutes ou d’un oral collectif de 25 minutes. Cette épreuve est notée sur 100 points.

Les résultats de l’épreuve

Les élèves sont reçus au brevet des collèges s’ils ont obtenu au minimum 400 points sur les 800 possibles.
En fonction de leurs résultats, ce diplôme peut être accompagné d’une mention :
• Mention assez bien : plus de 480 points
• Mention bien : plus de 560 points
• Mention très bien : plus de 640 points