Assurance auto : ce qui change dans le contrat BNP Paribas


L'assurance automobile de BNP Paribas a été totalement refondue autour de cinq formules, contre deux auparavant. Une offre basique (au tiers), disponible uniquement en souscription en ligne, fait son apparition, de même qu'une formule complète. Garanties nouvelles, exclusions, le tour de ce qui se cache sous le capot du contrat.  

Assurance auto BNP Paribas : l'offre au banc d'essai

BNP Paribas commercialise depuis quelques semaines un nouveau contrat d’assurance auto. Lancée mi-juin, l’offre est mise en avant dans les agences de la banque à l’occasion de cette rentrée 2015. Une offre totalement reconfigurée qui passe de deux à cinq formules, dont trois au tiers et deux tous risques.

Formule de base vendue uniquement en ligne

Première des trois nouvelles formules sur les cinq proposées, la formule « e-Tiers », la plus basique, couvre les dommages causés au tiers tout en incluant une garantie protection du conducteur, loin d’être systématique pour les formules de ce type. Seule limitation, l’indemnisation (plafonnée à 400.000 euros) ne se déclenche que lorsque l’expertise médicale détermine un taux d’atteinte permanente à l’intégrité physique et psychique (AIPP) supérieur à 10%. Cette formule, accessible exclusivement sur Internet comme son nom le suggère, est adaptée aux véhicules anciens « qui roulent très peu », précise-t-on chez BNP Paribas Cardif.

Pour une utilisation de la voiture au quotidien, une formule « Tiers renforcée » fait son apparition. Avec des garanties protection du conducteur (sans seuil d’AIPP) et bris de glace ainsi que l’assistance incluses, mais sans garantie dommages accidents, elle est recommandée pour un véhicule peu coté. Enfin, une formule « Tous risques intégrale » a été créée pour les conducteurs souhaitant bénéficier d’une couverture totale. Elle comporte toutes les garanties et options possibles, sauf la garantie panne mécanique, proposée sur option pour les voitures de moins de 7 ans et ayant parcouru moins de 120.000 kilomètres (km).

Quatre garanties sur option

Quatre garanties optionnelles permettent de compléter les différentes formules. La garantie « Mobilité », incluse dans la formule « Tous risques intégrale » mais indisponible dans la « e-Tiers », est une assistance qui se déclenche en cas de crevaison, panne ou erreur de carburant, perte, vol ou bris de clés. La garantie « Prolongation valeur d’achat » procure, en cas de vol du véhicule non retrouvé ou s’il est irréparable, une indemnisation à hauteur de la valeur d’achat du véhicule pendant quatre ans après la date d’achat, puis à « valeur à dire d’expert » majorée de 20% jusqu’au 96ème mois (soit 8 ans), puis 2.000 euros minimum au-delà. Dans l’ancienne offre, cette garantie était limitée à un délai de 30 mois après la date de première mise en circulation du véhicule.

La garantie panne mécanique est proposée en option sur les trois formules les plus couvrantes tandis que celle des objets transportés est incluse dans la formule « Tous risques intégrale » (optionnelle pour les formules « Tiers Intégrale et Tous risques renforcée »).

Service de prévention routière

D’une manière générale, la réduction « Petit Rouleur » est étendue aux clients qui parcourent moins de 7.000 km par an, contre 6.000 km auparavant. Pour bénéficier d’une cotisation réduite, il faut déclarer ce kilométrage à la souscription du contrat. Autre extension, la garantie bris de glace est élargie aux toits ouvrants ou panoramiques.

Enfin, un service de prévention routière est offert dans quatre des cinq formules (sauf e-Tiers) : si le conducteur déclaré (principal, secondaire ou enfant autorisé) n’est pas en état de conduire, quel que soit son âge, un taxi est mis à disposition jusqu’à 5 fois par année civile à condition de se trouver « à moins de 50 km de son lieu de stationnement habituel ». Un service bien utile pour éviter de prendre le volant après avoir bu quelques verres et en l’absence de capitaine de soirée.

Ce qui a disparu du contrat

Bénéficiant de nombreux ajouts, la nouvelle offre est amputée de quelques garanties. Ainsi, la garantie protection juridique automobile est arrêtée, de même que l’assistance aux personnes dans le cadre de déplacements sans le véhicule.

Du côté des restrictions, dans toutes les formules (sauf e-Tiers), l’indemnisation s’effectue à hauteur de la valeur d’achat du véhicule, neuf ou d’occasion, pendant un an après la date d’achat. Auparavant, le remboursement s’effectuait à hauteur de la valeur à neuf pendant 18 mois après la date de 1ère mise en circulation du véhicule.