Assurance : comment se profilent les hausses de tarifs 2015


Un comparateur d'assurances et un cabinet d'études semblent s'accorder sur une hausse des primes pour 2015. Cependant, plusieurs assureurs ont annoncé un gel des cotisations de leur assurance auto et habitation à partir de janvier prochain. Explications.      

assurance-argent

Statu quo, légère augmentation ou individualisation des tarifs en 2015 ? C’est la question qui se pose en cette rentrée, suite à la publication le 9 septembre 2014 des prévisions du comparateur d’assurance Assurland.com, qui table sur une légère augmentation des prix en 2015, et les annonces de la Maaf et de la Matmut d’un gel de leurs cotisations pour l’année prochaine.

 

Selon le comparateur, la hausse des prix devrait plafonner à 2% pour les assurances auto et multirisques habitation (MRH). Les cotisations des mutuelles santé devraient augmenter quant à elles de 2,5%. Le mauvais bilan des tués et des blessés sur les routes depuis le début d’année 2014, en hausse de 4,1 et 4,4% par rapport à la même période de l’année précédente, va probablement influencer les tarifs du secteur de l’assurance automobile. Ce bilan pourrait toutefois être contrebalancé par le fait que « l’assurance automobile sorte d’une très bonne période en termes d’accidents ». De plus la résiliation infra annuelle, introduite par la loi Hamon du 17 mars 2014, pourrait dissuader les assureurs d’augmenter trop fortement leur prix (voir encadré). C’est pourquoi Assurland.com prédit une hausse des primes « modérée, aux alentours de 2% » en 2015.

 

Le cabinet d’études Facts & Figures a lui aussi prédit de légères hausses tarifaires dans les assurances auto et MRH. Cependant, ces augmentations pourraient ne toucher qu’une partie des assurés, étant donné que « l’heure est désormais à une segmentation et une démutualisation nettement plus accentuées des tarifs », selon le baromètre publié par le cabinet. Stanislas Di Vittorio, directeur général d’Assurland.com, croit pour sa part « moyennement » en cette tendance, l’assurance étant « un secteur qui segmente déjà beaucoup » et où la marge de manœuvre est assez réduite.

 

Assurance auto et assurance habitation : gel ou augmentation contenue ?

Les experts s’accordent donc pour prédire, quelle que soit sa forme, une hausse contenue des primes d’assurance en 2015. Pourtant la Matmut (pour ses contrats auto et MRH) et la MAAF (uniquement pour l’auto) ont annoncé un gel des cotisations pour l’an prochain. Faut-il y voir un effet d’annonce ou un vraie politique commerciale agressive ? Pour Stanislas Di Vittorio, ces premières annonce s’expliquent tout simplement par le fait que les assureurs mutualistes ont « historiquement proposé des tarifs plus bas ». Les primes, plus élevées, pratiquées par des entreprises comme Axa, Allianz ou Generali devraient compenser ces gels pour arriver à la légère hausse de 2% sur l’ensemble du marché.

 

La loi Hamon à la rescousse
La possibilité de résiliation infra annuelle, introduite par la loi Hamon pourrait avoir un impact sur la politique tarifaire des assureurs. Le client aura désormais la possibilité de rompre son contrat d’assurance auto, MRH ou affinitaire (lié à un achat) à tout moment un an après la signature, contre une fenêtre de deux mois précédant la date anniversaire jusqu’à présent. Mise en place pour faire baisser les tarifs en stimulant la concurrence, la résiliation infra annuelle pourrait en tout cas « dissuader les assureurs qui comptaient augmenter leurs marges, de peur de perdre le client » selon Stanislas Di Vittorio. Plus qu’un « réel décrochage des prix », on peut donc espérer de la mesure qu’elle contienne la hausse des primes.