Assurance dépendance : deux types de garanties

Partagez

Les contrats d'assurance dépendance peuvent garantir la dépendance totale ou bien la dépendance totale et partielle. Notez bien que la définition de la dépendance totale ou partielle diffère selon les contrats, en fonction des critères d'évaluation qui varient d'un assureur à l'autre.

La dépendance totale

Quand un état de dépendance totale est reconnu, la rente est versée à hauteur de 100% du montant prévu dans le contrat. « Elle est généralement définie comme l'impossibilité d'accomplir sans aide extérieure au moins trois des quatre actes ordinaires de la vie quotidienne : s'alimenter, se laver, se déplacer, s'habiller », explique la Fédération Française des Sociétés d'Assurance (FFSA).

La dépendance partielle

Le montant des prestations versées dans le cadre d'une garantie pour dépendance partielle est fixé en fonction de critères d'évaluation prévus au contrat (difficultés pour se lever, se coucher, s'asseoir, préparer ses repas...). Des versements peuvent également être prévus lorsque la personne assurée a besoin d'être aidée quotidiennement et plusieurs fois par jour pour son autonomie corporelle.

Lorsque l'état de dépendance partielle est reconnu, le montant de la rente versée correspond à un pourcentage de la rente prévue en cas de dépendance totale. Pourcentage qui fluctue en fonction du degré de dépendance.

Des prestations complémentaires

Tous les contrats dépendance proposent des services complémentaires comme l'assistance ou l'aide à domicile. Il peut aussi s'agir d'un service d'assistance destiné à vous orienter et vous aider à trouver l'établissement adapté en cas de dépendance. Certains assureurs proposent, le cas échéant, un soutien psychologique.

 

Réseaux Sociaux