Assurance emprunteur : la loi Lagarde devrait favoriser la concurrence, estiment les Français

Partagez

Selon un sondage IFOP réalisé pour le comparateur d'assurances Hyperassur.com, 58% des personnes interrogées sont décidées à faire jouer la concurrence avant de souscrire une assurance emprunteur.

Le projet de loi Lagarde, qui doit être voté d'ici juin 2010, prévoit d'empêcher les banques de continuer à lier systématiquement la souscription du prêt à celle d'une assurance emprunteur. Dans ce contexte, le comparateur d'assurances Hyperassur.com a livré les résultats de son enquête réalisée avec l'IFOP sur les Français et les assurances emprunteur.

Méconnaissance du dispositif chez les propriétaires

Il en ressort que 71% des Français qui envisagent d'acheter un bien immobilier déclarent que ce projet de loi va changer leur démarche d'achat. Ils sont ainsi 58% bien décidés à faire jouer la concurrence avant de souscrire une assurance emprunteur. Par ailleurs, 14% des personnes interrogées ayant déjà acheté un bien prennent conscience du bénéfice de la réforme, « car ils s'étaient vus imposer l'assurance de leur établissement bancaire alors que celle-ci ne leur convenait pas », relève Hyperassur. Seuls 7 % des futurs acheteurs estiment que le montant de l'assurance emprunteur est trop faible pour s'en préoccuper et ne changeront pas leur comportement.

Parmi les 64% de Français qui ont déjà acheté un bien immobilier, près de 8 sur 10 (78%) n'ont effectué aucune recherche sur l'assurance emprunteur. Cause principale, selon le comparateur d'assurances en ligne : « 42% d'entre eux ignoraient tout simplement la possibilité de souscrire l'assurance emprunteur ailleurs qu'auprès de leur organisme de prêt ». Une méconnaissance qui apparaît encore plus importante encore chez les primo-accédants, qui sont 47% à n'avoir pas connaissance de la délégation, et chez les Français entre 50 et 64 ans (51%).

En savoir plus
>> Dossier spécial sur la réforme de l'assurance emprunteur

 

ARTICLES LES PLUS LUS

1. Pourquoi le prix des "mutuelles" de santé augmente ?

Réseaux Sociaux