Assurance : « La loi Hamon va améliorer l’information sur la résiliation »


INTERVIEW – La loi Hamon met en place la libre résiliation des contrats d'assurance auto, habitation et affinitaire au bout un an après la date de signature. Diane Larramendy, directrice générale du comparateur LeLynx.fr, nous présente les éventuelles conséquences de cette mesure.  

Photo-Diane-Larramendy

Toutsurmesfinances.com : La loi Hamon va-t-elle faire baisser les prix de l’assurance ?

Diane Larramendy, directrice générale de LeLynx.fr : La Loi Hamon, et plus particulièrement la libre résiliation des contrats d’assurance auto, multirisque habitation et affinitaire devrait faire pression à la baisse sur les tarifs. Cela ne veut pas pour autant dire que les prix vont baisser car, d’un autre côté, les assureurs ont des coûts qui augmentent, notamment en matière de sinistralité. Au final, cela devrait surtout limiter la hausse des primes. Quoiqu’il en soit, l’évolution sera assez lente, il n’y aura pas de grand bouleversement des prix.

 

Quels seront les autres effets de cette mesure ?

Cela va faire évoluer la relation entre les clients et leur assureur. Celui-ci sera probablement plus à l’écoute, il prêtera une meilleure attention au service rendu de peur de voir l’assuré partir chez un concurrent.

Parallèlement, la longueur moyenne passée par un client chez un assureur devrait diminuer, du fait d’une plus grande fluidité du marché permise par cette libre résiliation au bout d’un an de contrat et d’un changement de comportement de ces mêmes clients.

 

« Beaucoup d’assurés ne savent pas que la résiliation est possible »

 

La libre résiliation sera-t-elle suffisante pour convaincre les clients de changer d’assureur ?

On observe un changement de comportement chez les assurés depuis quelques années, qui prennent d’avantage conscience du prix qu’ils payent, du prix qu’ils sont réellement prêts à payer et de l’assurance qu’il leur faut. Un automobiliste qui a une vieille voiture proche de la casse sait qu’il n’a pas forcément besoin d’une assurance tous risques. La libre résiliation ne fera qu’accompagner ce mouvement.

 

Est-ce qu’on se dirige vers une inversion du rapport de force entre assureur et assuré ?

Les assurés prennent conscience de leurs réels besoins mais aussi de leur pouvoir, ils ne sont plus obligés de rester éternellement chez les mêmes assureurs, qui avaient tendance à se montrer un peu captifs. Beaucoup de gens nous ont dit avoir raté la période de résiliation ou même ne pas savoir que celle-ci est possible. La loi Hamon devrait aussi améliorer l’information du client en la matière. C’est une bonne chose.

 

L’impact sera-t-il le même pour l’assurance auto que pour l’assurance habitation ?

A titre personnel, je pense que l’effet de la loi Hamon sera plus fort sur l’assurance auto que sur l’assurance habitation tout simplement parce que les primes y sont plus élevées et l’assuré a donc encore plus intérêt de faire jouer la concurrence. Selon une étude que nous avons réalisée auprès de 309 utilisateurs de LeLynx.fr en nous basant sur la différence entre le prix effectivement payé par l’assuré et le tarif moins élevé du marché, l’économie moyenne s’élève à 221 euros par an.

 

A lire aussi :
Assurance auto : l’impact incertain de la hausse des sinistres
Comment se profilent les hausses de primes d’assurance pour 2015
Assurance auto : les seniors lourdement pénalisés