Assurance : pas encore d’effet sur les prix pour la loi Hamon


La loi Hamon n’a pas eu d’impact sur les tarifs d’assurance. Pas encore tout du moins. Selon l’indice du prix des assurances des particuliers (IPAP) diffusé le 6 mars 2015 par le comparateur Assurland.com, les primes demandées aux Français n’ont pas subi de pression à la baisse depuis le début de l’année. « Deux mois après son entrée en vigueur, la loi Hamon n’a eu aucun impact visible sur les prix des assurances de dommages », constate Assurand.com. En février, les tarifs des contrats ont ainsi augmenté de 2,1% pour l’assurance auto, de 3,9% pour l’habitation et de 2,4% en santé par rapport à janvier 2014.

Entrée en vigueur le 1er janvier 2015, la résiliation « infra-annuelle » prévue dans la loi Hamon permet de mettre fin à tout moment après un an à son contrat d’assurance auto, habitation ou affinitaire. Pour le comparateur d’assurances, « la loi Hamon promettait de faire baisser les prix des assurances en renforçant la compétition […]. Une promesse non tenue à ce jour en matière d’impact sur les prix ! ».