Assurance scolaire : deux nouvelles offres de la MAE pour la rentrée 2012


Les cartables seront de sortie mardi 4 septembre. En plus des formalités habituelles, vous serez sollicité pour souscrire une assurance scolaire dès les premiers jours de classe. La MAE, créatrice de ce contrat d'assurance spécifique, en domine le marché depuis 1932. Tour d'horizon de l'intérêt de l'assurance scolaire et des offres 2012 de la célèbre mutuelle octogénaire.

assurance, scolaire, mae, 2012

Destinée à protéger intégralement les enfants, l’assurance scolaire comprend à la fois une garantie en responsabilité civile et une protection accident corporel. En d’autres termes, elle couvre les dommages que vos enfants seraient susceptibles de causer, mais également ceux qu’ils pourraient subir. Les garanties offertes sont multiples, et le plus souvent délivrées sans franchise. Il ne tiendra qu’à vous d’éplucher les différentes formules afin d’en évaluer l’intérêt.

En effet, depuis quelques années, les offres d’assurance scolaire fleurissent, notamment auprès des grandes enseignes de la distribution. Les prix affichés par Carrefour ou Casino sont très compétitifs, car les formules proposées sont en réalité des produits d’appel et de fidélisation. « La souscription est souvent liée à des cartes fidélité, explique Delphine Abecassis, responsable Marketing et communication de la MAE. Notre mutuelle d’assurance en appelle à la vigilance des consommateurs, le risque principal des offres proposées par des enseignes non spécialisées dans l’assurance scolaire est de souscrire, sans le savoir, une simple assurance en responsabilité civile. Or celle-ci ne suffit pas à protéger les enfants. De même, certaines de ces offres ne fonctionnent qu’à l’étranger ! Le prix de la première offre de la MAE est de 9,90 euros, elle comprend notamment un complément de remboursement aux soins, une assistance rapatriement, un remboursement médecine douce… Il y a donc plus de risques que d’intérêts à laisser la protection des enfants à celui qui remplit votre chariot ! ». Le message porté par le leader de l’assurance scolaire est clair : pour comparer les assurances scolaire, il faut prendre le temps de vérifier les différentes garanties, les montants de remboursement et  l’hypothétique présence d’une franchise. A chaque formule offerte, et donc à chaque prix proposé, correspond un niveau de garantie bien précis.

L’assurance scolaire, indispensable ?

Des circulaires de l’Education Nationale précisent la nécessité de souscrire une assurance scolaire. Si elle n’est pas requise pour les activités obligatoires, elle le devient pour les animations facultatives. Dans tous les cas, le ministère souligne le caractère indispensable de cette assurance. « Cela s’explique notamment par le fait que la frontière entre activités obligatoires et facultatives est de plus en plus difficile à tracer. Par exemple, une majorité d’élèves déjeunent aujourd’hui à la cantine, là où ils n’étaient qu’une poignée au moment de la création de l’assurance scolaire par la MAE, en 1932. Durant les horaires de cantine, l’assurance scolaire est obligatoire : ne pas être couvert peut être lourd de conséquences », explique Delphine Abecassis.

L’assurance scolaire, malgré ses spécificités, peut être superflue si les garanties sont déjà apportées par d’autres contrats auxquels vous auriez déjà souscrits. De nombreux contrats « multirisque habitation » couvrent déjà la responsabilité civile pour les dommages causés aux tiers par exemple. Cependant, ils fixent souvent le montant de franchise à 75-115 euros et ne couvrent pas les dommages subis, contrairement aux contrats spécifiques d’assurance scolaire. Afin de vous assurer que vos contrats de présentent pas trop de doublons, vérifiez-en les conditions générales ou demandez à votre assureur ou courtier en assurances.

Les offres MAE de la rentrée 2012

L’offre MAE d’assurance scolaire se divise en deux types de formules, une couverture pendant les activités scolaires et le trajet d’une part, et une offre plus complète assurant les activités extrascolaires et la vie quotidienne d’autre part. Suivant les modalités choisies par l’assuré, il faudra compter 9,90 euros, 17 euros, 25 euros ou 33 euros par an. C’est d’ailleurs à la formule la plus chère que la mutuelle a réservé ses nouveautés 2012. Les souscripteurs auront droit à une assistance psychologique, soit cinq entretiens téléphoniques ou trois rendez-vous avec un psychologue en cas d’événement traumatisant. Pour les parents dont la nourrice serait indisponible, la garantie « nounou de remplacement » propose une garde d’enfant temporaire en cas de maladie ou d’absence de leur employée habituelle.

Tous les adhérents de la MAE peuvent bénéficier de fournitures scolaires à prix attrayants grâce au site spécifique mesfournituresscolairesmae.fr. « Toutes les familles doivent pouvoir assurer et équiper leurs enfants, d’où la création de ce type de services gratuits et le développement des formules d’assurance scolaire à moins de 10 euros par an », insiste la responsable en communication de la mutuelle.

En savoir plus > Comparatif d’offres d’assurances scolaires pour la rentrée 2012-2013