Assurances auto : pour 1 Français sur 2, la loi Hamon va faire baisser les prix


Une résiliation simplifiée des contrats d’assurance auto devrait provoquer une diminution des prix pour la moitié des Français. Selon un sondage du comparateur d’assurances Hyperassure du lundi 2 septembre 2013, 49% des personnes interrogées pensent que la possibilité pour un assuré de résilier son contrat à partir de la date anniversaire de souscription va exercer une pression à la baisse sur les prix des assurances auto.

Incluse dans le projet de loi de consommation porté par le ministre Benoît Hamon, qui doit être examiné au Sénat le 10 septembre prochain, cette mesure ne devrait en revanche pas avoir d’impact sur les prix pour 39% des sondés, 13% estimant à l’inverse qu’elle aura un effet inflationniste sur les primes d’assurances auto.

La résiliation à tout moment d’un contrat d’assurance pourrait ainsi modifier les habitudes des assurés et les pousser à faire jouer la concurrence de manière accrue. Selon l’enquête d’Hyperassure, seuls 56% des répondants disent avoir résilié leur assurance auto au cours des cinq dernières années. Parmi ces consommateurs, une majorité (53%) ont effectué ce choix « car ils ont trouvé un contrat moins cher pour des prestations équivalentes ».

Quoi qu’il en soit et même si les assureurs se défendent d’avoir été influencés par le projet de loi Hamon, deux d’entre eux, la Maif et la Maaf, ont d’ores et déjà annoncé qu’ils allaient geler, voire baisser leurs prix l’an prochain. 2014 pourrait ainsi être le théâtre d’une véritable guerre des prix sur un marché rendu plus concurrentiel.

 

Sur le projet de loi Hamon et l’assurance auto
Comparateurs d’assurances : le projet de loi Hamon pourrait instaurer plus de transparence
Deux-tiers des jeunes automobilistes prêts à changer d’assureur