Catastrophe naturelle : plus qu’un jour pour déclarer à son assureur


Il ne reste plus qu’un jour aux sinistrés de 38 communes pour se faire indemniser. Un arrêté portant reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour ces dernières a été publié au Journal Officiel du 7 juin 2015. Or, pour pouvoir se faire entièrement rembourser par leur assureur, les victimes de coulées de boue, d’inondation et de mouvement de terrain survenus principalement fin 2014 et début 2015 ont 10 jours après la parution de l’arrêté pour déclarer leur sinistre à leur assureur, soit jusqu’au 17 juin. Au-delà, il sera trop tard. Les dégâts subis ne seront pas dédommagés.

>> Les démarches pour se faire indemniser

Il est par ailleurs précisé dans l’arrêté le nom des 8 communes pour lesquelles l’état de catastrophe naturelle n’a pas été reconnu.

Les 38 communes concernées par le statut de catastrophe naturelle sont :

Vichel-Nanteuil (Aisne), Nice (Alpes-Maritimes), Argein et Ustou (Ariège), Charras (Charente), Bastia, Bisinchi, Brando, Canari, Casalta, Castellare-di-Mercurio, Favalello, Ficaja, Lento, Morsiglia, Nonza, Olmeta-di-Capocorso, Olmo, Penta-Acquatella, Perelli, Pietracorbara, Poggio-d’Oletta, Pruno, Scolca, Silvareccio, Sisco, San-Damiano, Saint-Florent, San-Giovanni-di-Moriani, Tarrano, Vallecalle, Valle-d’Orezza, Venzolasca (Haute-Corse), Bosdarros (Pyrénées-Atlantique), Saint-Thibaud-de-Couz et Etable (Savoie), Annet-sur-Marne (Seine-et-Marne) et Vrély (Somme).