L’assurance auto a fait grimper le budget des automobilistes en 2014

Partagez

Selon une étude de l'Automobile Club association, le budget des automobilistes a augmenté en 2014. La baisse des prix à la pompe n'a pas suffi à compenser le coût en hausse de l'assurance. Les conducteurs bretons paient la plus petite facture.

Malgré la baisse des accidents de la route, l'assurance auto a augmenté en 2014

 

Les automobilistes n'auront pas eu de cadeau en 2014. Selon l'enquête annuelle de l'Automobile Club association (ACA) dévoilée le 18 juin 2015, le budget des conducteurs a progressé en un an, malgré la baisse des prix des carburants. La faute au coût élevé de l'entretien et de l'assurance.

Pour établir ce constat, l'étude a sélectionné cinq modèles de voitures, parmi les plus usités (Renault Clio essence, Renault Clio diesel, Peugeot 308 diesel...) mais aussi les nouveaux venus sur le marché (le low cost avec la Dacia Logan et une hybride avec la Toyota Prius). L'enquête a ensuite été menée auprès des constructeurs, des réparateurs, des assureurs etc. pour chaque catégorie de véhicule. L'étude ne calcule donc pas les dépenses moyennes par conducteur.

Dans le détail, le budget assurance de la Dacia Logan est le plus faible (612 euros) sur un an. Suivent les deux Clio essence et diesel pour des dépenses en assurance inférieures à 700 euros. Les propriétaires de Peugeot 308 et de Toyota Prius hybride doivent débourser annuellement 774 et 895 euros pour s'assureur. Ces chiffres restent toutefois à nuancer, sachant que les trois premières voitures parcourent aux alentours de 8.000 kilomètres par an et les deux dernières en moyenne 15.000 kilomètres.

Primes moins élevées en Bretagne et dans le Nord-Est

Les primes d'assurance ont augmenté de 1,7% en 2014. Pourtant, 2013 « c'est l'année des records de la sécurité routière, puisqu'il n'y a jamais eu aussi peu de morts et d'accidents depuis qu'on dispose de mesures », note l'étude. Parmi les divers postes de dépenses (entretien, carburant, péage...), l'assurance représente en moyenne 11% du budget total des automobilistes.

L'étude s'est également penchée sur le budget des véhicules essence en 2014 par régions. Ainsi, mieux vaut rouler en Bretagne si l'on veut une assurance à moindre coût (547 euros par an) et éviter de parcourir les routes de Provence-Alpes-Côte d'Azur (715 euros par an). Globalement, les régions du Nord-Est pratiquent les tarifs assurantiels les plus abordables (en deçà de 600 euros par an) tandis que les régions Rhône-Alpes, Midi-Pyrénées et Aquitaine proposent des primes au-delà de 640 euros par an.

A lire également :
Des primes d'assurance auto en hausse en 2015
Assurance auto : « e-constat » disponible en téléchargement
Quelle assurance pour un covoiturage ?

 

ARTICLES LES PLUS LUS

1. Pourquoi le prix des "mutuelles" de santé augmente ?

Réseaux Sociaux