L’assurance de protection juridique


AVIS D'EXPERT VIDEO –Face aux litiges qui peuvent conduire à une procédure judiciaire, l'assurance de protection juridique vous aide dans vos démarches et couvre les frais comme nous l'explique Stéphane Grange, expert chez Axa.

Stéphane Grange expert Protection Juridique Axa

 

Les risques de litiges sont nombreux dans le quotidien des citoyens. Or, 88% des Français estiment que la justice est trop complexe, selon une enquête de la sous-direction de la statistique et des études du ministère de la Justice. L’assurance de protection juridique (PJ) vise justement à accompagner les particuliers lors de conflits. L’assureur va gérer les litiges de ses clients à l’amiable d’abord, « mais si cela ne suffit pas il pourra prendre en charge les frais de justice : payer un avocat », explique Stéphane Grange, expert en protection juridique chez Axa.

De nouveaux risques

Au-delà des conflits traditionnels (avec un employeur, un voisin, un propriétaire), de nouveaux risques font leur apparition ces dernières années : les risques liés à internet. « C’est la fraude sur internet, l’arnaque à la carte bancaire, l’atteinte à l’e-réputation », illustre l’expert. Aujourd’hui, 33% des personnes interrogées affirment avoir déjà été confrontées à un problème de ce type, selon le Baromètre sur les Français et la défense de leurs droits réalisé par Axa en avril 2013. La plupart des PJ propose désormais des solutions face à ces dangers.

Eviter le procès

Pour Stéphane Grange, en cas de litige, il faut impérativement « maintenir la relation avec l’adversaire » pour tenter absolument de régler le problème à l’amiable. Essayer de trouver une solution « parce que s’il y a blocage, il y a risque de procès et s’il y a procès, il y a forcément de la casse », conclut-il.

Lire aussi : Fraude bancaire : conscients des risques, les jeunes manquent de vigilance