L’assurance maladie étudiante fixée à 213 euros à la rentrée 2014-2015


Un arrêté publié au Journal Officiel établit à 213 euros le montant de la cotisation forfaitaire de d'assurance maladie dont doivent s'acquitter les étudiants lors de leur inscription universitaire.    

médicaments

Les étudiants vont payer un peu plus cher le remboursement de leurs soins. Un arrêté publié au Journal Officiel le 8 août 2014 fixe à 213 euros la cotisation au régime d’assurance maladie due par les étudiants pour la rentrée universitaire 2014-2015. Le montant de la cotisation est ainsi relevé de deux euros puisqu’il était de 211 euros en 2013.

 

La Sécurité sociale étudiante est obligatoire entre 16 et 28 ans, lors de l’inscription administrative dans un établissement s’enseignement supérieur (université, classe préparatoire, BTS, IUT). Prise en charge par la mutuelle étudiante, elle est gratuite pour les étudiants âgés de 16 à 19 ans et pour les boursiers. Pour ceux de 20 ans ou qui auront 20 ans en cours d’année universitaire, la Sécurité sociale est en revanche payante. Lors de l’inscription administrative pour l’année universitaire, la cotisation annuelle d’assurance maladie est à régler en même temps que les frais universitaires ou de scolarité. Toutefois, il est possible d’étaler les paiements en trois fois : le premier versement le jour de l’inscription et les deux autres dans les deux mois qui suivent. Des pièces justificatives selon la situation de l’assuré ainsi que le numéro de Sécurité sociale inscrit sur la carte Vitale seront à fournir.

 

Renouvellement annuel

L’étudiant peut opter entre la Mutuelle des étudiants (LMDE) présente dans toute la France, ou pour l’une des 11 mutuelles de proximité du réseau EmeVia. La Sécurité sociale donne droit au remboursement des soins en cas de maladie ou de maternité du 1er octobre au 2014 au 30 septembre 2015. L’affiliation est à renouveler chaque année auprès de l’établissement universitaire. Elle s’étend également à son ayant droit (concubin, enfant, époux, partenaire de Pacs…), sauf s’il est lui-même étudiant. Auquel cas, il doit s’inscrire également à une mutuelle étudiante.

 

Pour rappel, un étudiant qui effectue ses études dans un établissement non agréé par le régime étudiant de Sécurité sociale ne pourra être affilié à la Sécurité sociale étudiante.

 

A lire également :
La CMU-C étendue aux étudiants isolés