Les e-assurés souscrivent les mutuelles santé les moins chères


Selon un baromètre diffusé par le courtier en ligne Cmonassurance.com, les e-assurés privilégient de plus en plus les contrats bas de gamme, moins coûteux, pour leur complémentaire santé. Près de 16% des retraités ont souscrit une assurance santé en ligne, préférant miser sur la qualité.  

médecin

Qui sont ces Français qui plébiscitent Internet pour leur complémentaire santé ? C’est l’objet du baromètre réalisé par le courtier en assurance en ligne Cmonassurance.com sur le profil type de l’e-assuré en santé diffusé le 9 janvier 2015.

En résumé, plus de la moitié des e-assurés recherchant une complémentaire santé sur Internet ont moins de 40 ans, sont employés (33%), résident en Ile-de-France (24%) et s’assurent seul (55%). Près de 90% d’entre eux sont affiliés au régime de la Sécurité sociale.

Fait nouveau : de plus en plus d’assurés (56% contre 44% en 2012) se dirigent vers des contrats d’entrée de gamme, moins riches en garanties, faute de moyens. Alors que le milieu de gamme était encore privilégié en 2012. Seuls 8% des interrogés se tournent encore vers des produits haut de gamme. « Cette tendance s’explique par le fait que les individus recherchent avant tout une complémentaire à un prix abordable sans forcément tenir compte de leurs réels besoins », note l’étude. Conséquence : 7 assurés sur 10 dépensent entre 0 et 100 euros par mois pour leur complémentaire santé.

De plus en plus d’e-assurés retraités

Mais il n’y a pas que les jeunes actifs qui aiment surfer. Près de 16% des internautes en quête d’une complémentaire santé sont des retraités, contre 11% en 2012. « La sortie des assurés des contrats de groupe au moment de la retraite explique cette montée en puissance, doublée par une appétence plus forte pour le média web », juge Cmonassurance.com. L’étude pointe par ailleurs que près de la moitié des seniors à la recherche d’une complémentaire santé ont moins de 65 ans mais sont retraités (76%). La majorité d’entre eux vit dans le Sud-Est de la France (23%) en Provence-Alpes Côte d’Azur et en Rhône-Alpes et est affilié au régime de la Sécurité Sociale (92%).

Contrairement à la majorité des e-assurés, « les seniors présentent un profil plus équilibré. 2 seniors sur 5 s’orientent vers des garanties qui apportent des prestations essentielles. Ils sont 1 sur 4 à rechercher des garanties équilibrées. 1 senior sur 3 privilégie des couvertures santé haut de gamme pour bénéficier de remboursements élevés en cas d’aléas de santé », souligne l’étude. Conséquence : 55% déboursent plus de 100 euros par mois. Parallèlement, les cotisations comprises entre 0 et 50 euros augmentent fortement en 2014 (+15% par rapport à 2012), coïncidant avec « l’apparition sur le marché d’offres de mutuelles réduites à la couverture des dépenses d’hospitalisation seules ».

 

A lire également :
Contrats responsables et solidaires : le décret au JO
Les remboursements minimum des « mutuelles » d’entreprise fixés par décret