Les Français méfiants vis-à-vis des comparateurs d’assurance


La question de l’indépendance des comparateurs d’assurance revient au cœur des débats. En effet, 82% des Français utilisant des comparateurs d’assurance considèrent l’indépendance comme un critère « indispensable », selon un sondage OpinionWay pour Choisir.com publié le 2 décembre 2014. Autre point soulevé par l’étude : le fait de devoir communiquer ses coordonnées personnelles (mail, téléphone) pour obtenir les résultats « agace » 79% des utilisateurs. Plus préoccupant encore, cela pousse 66% des sondés à ne pas aller plus loin. Les Français seraient donc encore assez méfiants vis-à-vis des comparateurs d’assurance.

 

Le manque d’indépendance des comparateurs a déjà été pointé du doigt par certains acteurs du secteur. Pour Arnaud Chneiwess, secrétaire général du Groupement des entreprises mutuelles d’assurance (Gema), « Chez qui suis-je ? » est la première question à se poser quand on arrive sur le site car certains comparateurs ont « comme actionnaire principal un des grands assureurs français ». Dans le même veine, Olivier Gayraud, juriste pour l’association de consommateurs CLCV, se pose une question : « Est-ce qu’on a vraiment affaire à un service de comparaison ou à une publicité qui ne dit pas son nom ? ».

 

A lire aussi :
Assurance auto : « e-constat » disponible en téléchargement
Assurance : « La loi Hamon va améliorer l’information sur la résiliation »