Maif : hausse de 4% de l’assurance habitation, gel des tarifs auto


Comme en 2014, la Maif n’augmentera pas ces tarifs auto en 2015. Une stabilité que l’assureur explique par l’organisation de la société : « La Maif n’a pas d’actionnaires à rémunérer. Cette spécificité lui permet, depuis toujours, de pratiquer une politique tarifaire du juste prix sur les cotisations d’assurance de ses sociétaires », peut-on lire dans un communiqué publié mercredi 24 septembre 2014.

A l’inverse, le contrat d’habitation RAQVAM, va connaître une augmentation de 4% pour le prochain exercice. Dominique Mahé, PDG du groupe, voit en cette hausse une preuve que la mutuelle niortaise fixe ces prix de la manière juste, sans ce soucier des conséquences et des possibilités de résiliation de contrat permises par la loi Hamon. « Nous ne sommes pas dans une réaction vis-à-vis de la loi mais bien dans une logique de vérité et de transparence vis à vis de nos sociétaires », a-t-il déclaré.

Le groupe justifie cette augmentation par le coût des événements climatiques de l’année, qui représentent « une charge de plus de 60 millions d’euros (hors réassurance) à fin juillet 2014 ». En outre, pour la Maif, la hausse devra rétablir l’équilibre économique en prenant en compte l’augmentation du nombre des vols. « En 5 ans, le nombre de cambriolages a progressé de 50% en France. Cette flambée s’est faite de manière continue et ne cesse de progresser d’année en année », conclut le groupe sociétaire.

 

Lire également : Assurance : comment se profilent les hausses de tarifs 2015