Misterbnb, l’Airbnb pour les gays, intègre une assurance à chaque location


La plateforme de location entre particuliers misterbnb, une sorte d'Airbnb dédiée à la communauté gay et gay-friendly propose désormais à ses utilisateurs une assurance multirisques habitation, en partenariat avec AIG.  

Les utilisateurs de la plateforme misterbnb, l'homologue d'Airbnb réservé aux gays, propose désormais une assurance habitation.

La plateforme de location entre particuliers Airbnb s’est imposée dans le paysage de l’économie collaborative et du voyage dans le monde entier. Mais connaissez-vous, misterbnb, son homologue pour les gays et gay-friendly ? Présente dans 133 pays, le site de location compte 50.000 hôtes et plus de 300.000 membres inscrits.

Le principe est similaire à celui de Airbnb, à la différence près que misterbnb est exclusivement réservé à la communauté homosexuelle dans des quartiers comme le Marais à Paris, Soho à Londres ou Castro à San Francisco. Toutefois le site se défend d’être associé d’une quelconque manière à Airbnb. Pour devenir hôte, il suffit de publier une annonce comprenant les caractéristiques du logement, puis de sélectionner les demandes de séjour qui vous intéresse. Le tout gratuitement. De leur côté, les voyageurs choisissent les logements qu’ils souhaitent réserver : leur requête est soit refusée, soit acceptée par l’hôte et dans ce cas, le locataire a 24 heures pour confirmer sa réservation et la payer.

Afin d’offrir davantage de quiétude aux utilisateurs, misterbnb et l’assureur AIG s’associent pour proposer une assurance multirisques à chaque location effectuée via le site internet. « Nous nous devons de leur [nos hôtes, Ndlr] fournir un produit leur permettant de couvrir au mieux tous risques potentiels et de louer en toute sérénité », indique le co-fondateur de misterbnb Matthieu Jost. Même enthousiasme du côté du directeur exécutif des risques des particuliers & affinitaires chez AIG, David Porterie : « Ce nouveau partenariat résulte d’un travail en co-construction qui conforte notre volonté de développer des offres d’assurances adaptées qui accompagnent le développement de l’économie collaborative. »

Les garanties du contrat

Dans le détail, l’assurance couvre la responsabilité civile du locataire occupant, autrement dit les dommages que pourrait causer le voyageur au bien loué. Sont pris en charge les éventuels dégâts à la suite d’un incendie, d’une explosion, d’un dégât des eaux « ayant pris naissance dans le bien loué par l’assuré et que le propriétaire est tenu d’indemniser », est-il précisé dans le contrat. L’assurance prend également en charge les dommages matériels aux biens mobiliers se trouvant à l’intérieur du logement mis en location sur la plateforme, et donc appartenant au propriétaire.

Point important : les garanties du contrat ne s’enclenchent qu’à la condition que la durée de location n’excède pas 90 jours.

Dans le cadre de la responsabilité civile locative, un plafond de 500.000 euros par sinistre pour l’ensemble des dommages subis s’applique (frais de défense inclus), dont 100.000 euros au titre du recours des voisins et des tiers. Par ailleurs, l’assureur n’intervient qu’une seule fois pour un sinistre durant toute la durée de la location et une franchise de 300 euros par sinistre reste forcément à la charge de l’assuré. Les biens mobiliers confiés durant la location sont dédommagés dans la limite de 2.000 euros par sinistre et par durée de location, une franchise de 100 euros étant systématiquement prélevée. Attention, le contrat tient compte de la vétusté des objets indemnisés.

Mieux vaut enfin lire attentivement le contrat, ce dernier comprenant un certain nombre d’exclusions de garanties, et ainsi éviter les mauvaises surprises. Par exemple, les dommages n’engageant pas la responsabilité civile du locataire, le vol ou la perte des clefs du bien loué ou encore les dommages causés à des objets de valeur (bijoux, objets d’art, montres etc. de plus de 500 euros) ou corporels.

Couvert (presque) partout dans le monde

Les garanties prennent effet à « la date d’effet du contrat de location du bien loué » et se terminent à la sortie des lieux. Misterbnb mentionne sur son site que « toutes les réservations sont couvertes par notre assurance habitation ». Et pour les adeptes des voyages, « tous les utilisateurs résidents de l’Union européenne sont couverts partout dans le monde [à l’exception de 8 pays, Ndlr] », est-il précisé dans le contrat. A noter que le contrat stipule qu’en cas de pluralité d’assurances, « chacune d’elle produit ses effets dans les limites des garanties de chaque contrat ». Autrement dit, si en tant que propriétaire, les garanties de l’assurance proposée par misterbnb suffisent, il peut ne pas être nécessaire de souscrire une extension de garanties durant le séjour du locataire. D’une manière générale, mieux vaut toujours contacter sa compagnie d’assurance pour s’en assurer.

Ce nouveau partenariat intervient quelques jours seulement après celui conclu entre la plateforme de colocations Weroom et l’assureur Maif. Décidément, les assureurs ne peuvent plus se passer de l’économie collaborative.

A lire également sur l’économie collaborative et l’assurance :
Airbnb, échange d’appartement : pensez à vous assurer !
Une assurance Axa offerte aux conducteurs du site de location Ouicar.fr
Covoiturage : Bla Bla Car propose une assurance additionnelle gratuite