Ristourne moyenne de 15% pour les adeptes de la Conduite connectée d’Allianz

Partagez

9.000. C'est le nombre d'assurés qui ont succombé à la « Conduite connectée » proposée par le groupe Allianz. Au programme, un petit boîtier qui mesure le style de conduite et l'usage du véhicule, avec à la clef une ristourne sur sa prime. Mais pas que.

La Conduite connectée d'Allianz a déjà séduit 9.000 assurés pour une ristourne moyenne de 15% sur leurs primes.

 

Un petit boîtier dans sa voiture pour voir sa prime d'assurance auto diminuer. Et bien sûr, une conduite vertueuse. C'est le principe du « Pay how you drive », ou « Payer selon votre conduite » en Français. Ce système, qui consiste à installer un boîtier dans le véhicule afin de mesurer la façon de conduire de son propriétaire, a séduit plus de 9.000 assurés auto du groupe Allianz depuis juillet 2014, date de commercialisation de l'offre.

Celle-ci, nommée « Conduite connectée », a déjà permis de faire des heureux. « Les premières échéances montrent que nos assurés reçoivent en moyenne une réduction de l'ordre de 15% », indique le groupe Allianz contacté par Toutsurmesfinances.com. « Ces résultats sont très encourageants et nous confortent dans notre souhait de développer des offres de télématique automobile », poursuit ce dernier.

Il faut dire que la « Conduite connectée » a de quoi séduire les automobilistes. Premièrement, Allianz n'enregistre pas tout. Ainsi, la vitesse et les déplacements ne sont pas « surveillés » par le boîtier, celui-ci ne possédant d'ailleurs pas de puce GPS. Pour estimer une éventuelle réduction tarifaire, la compagnie se base sur trois indicateurs : le style de conduite (intensité et fréquence des accélérations, virages, freinages), l'usage du véhicule (jour, nuit et conditions de circulation) et à quelle fréquence (nombre de jours d'utilisation par mois). Autre point : aucune pénalité n'est appliquée. Autrement dit, soit vous réduisez votre prime jusqu'à 30% à échéance du contrat, soit aucune ristourne ne vous est appliquée. Enfin, l'offre s'adresse à tous les conducteurs, sans exception (en option, un euro/mois).

Baisse de la prime, mais pas seulement

De l'aveu d'Allianz, « l'argument le plus décisif est celui d'obtenir une réduction de sa prime en fonction de sa conduite. Nous l'avons constaté avec l'accélération des ventes depuis le lancement du volet tarification comportementale en octobre 2015 ». Mais ce n'est pas tout. L'assureur note également qu'un « certain nombre de conducteurs adopte notre offre de conduite connectée afin d'évaluer de manière objective leur conduite et de l'améliorer ». En effet, le boîtier fonctionne avec une application, à télécharger sur son smartphone. Or, chaque jour, vous recevez directement sur votre téléphone un rapport sur votre style de conduite et sur l'usage que vous faites de votre voiture, ainsi qu'un conseil routier.

« D'autres sont particulièrement sensibles à la notion de sécurité et souscrivent l'offre pour bénéficier de nos services d'assistance », ajoute Allianz. A la base, l'assistance est même l'objectif premier qui justifiait l'installation d'un boîtier, avant la notion tarifaire. En cas d'urgence, grâce à la puce présente dans le smartphone, vous bénéficiez d'un appel automatique d'assistance. Le boitier détecte en effet un choc violent sur le véhicule et alerte Mondial Assistance qui vous contacte. Au bout de deux appels laissés sans réponse, une équipe de secours est dépêchée sur place. Idem, en cas de panne, vous serez contacté via l'application de votre smartphone.

Enfin, un dernier service va de pair avec l'offre « Conduite connectée ». Vous ne retrouvez jamais votre voiture une fois garée ? Pas de problème, une fonctionnalité « Retrouver mon véhicule » est insérée dans l'application. Et en plus, elle vous indique le meilleur chemin !

Pour l'assureur, une mine de données

A première vue, l'on pourrait penser que l'assuré a tout à y gagner, puisqu'aucune hausse de prime n'est appliquée en cas de mauvaise conduite. Dans les faits, l'assureur n'est pas en reste. Pour lui, c'est une incroyable mine d'informations qui lui arrive directement depuis les boîtiers. Par ailleurs, « le retour d'expérience est positif : l'offre séduit en premier lieu les conducteurs qui pensent avoir une bonne conduite et responsabilise les autres », indique Allianz. Autrement dit, non seulement la compagnie d'assurance se dote d'assurés de plus en plus vertueux, qu'elle fidélise avec la ristourne annuelle sur les primes, et en plus, elle minimise les mauvais automobilistes dans son portefeuille de clients. Du gagnant-gagnant ?

 

ARTICLES LES PLUS LUS

1. Pourquoi le prix des "mutuelles" de santé augmente ?

Réseaux Sociaux