Rouler sans assurance auto, 13% des conducteurs y pensent


Face au coût sans cesse croissant de l’assurance automobile (532 euros par an en moyenne), 13% des conducteurs français pourraient prendre la route sans avoir assuré leur voiture, révèle un sondage Opinion Way réalisé pour la Macif publié le jeudi 10 octobre 2013 dans 20 minutes.

 

Selon l’étude, le taux grimpe à 28% chez les jeunes de moins de 30 ans, pour qui l’assurance est encore plus chère avec 573 euros dépensés en moyenne par an et par conducteur.

Petit problème : l’assurance automobile n’est pas optionnelle. Chaque automobiliste non assuré risque une amende pouvant aller jusqu’à 3.750 euros en cas de contrôle. Le tout accompagné d’une suspension voire d’une annulation du permis. La sanction financière peut atteindre 100.000 voire 150.000 euros en cas d’accident s’il y a des blessés ou des morts.

Ces chiffres inquiètent les professionnels comme Cyrille Chartier-Kastler pour qui la faute incombe en partie aux compagnies d’assurance. « Ces dernières années, les assureurs ont rajouté des prestations et donc accru le coût de leurs assurances. Cette enquête démontre que cette stratégie n’est plus tenable » explique l’expert du cabinet de conseil en stratégie Facts and Figures dans le quotidien gratuit.

Pour Jean-Baptiste Le Dall, avocat spécialisé en droit automobile, si les usagers roulent sans assurance c’est « parfois parce qu’ils rencontrent des difficultés financières, mais le plus souvent, c’est parce qu’ils n’ont pas ou plus le permis et qu’ils ne peuvent donc souscrire d’assurance ». En 2010, 450.000 conducteurs roulaient sans permis d’après l’Observatoire national interministériel de sécurité routière.

 

Lire aussi : Assurance auto : la guerre des prix enclenchée