Vacances : comment s’assurer si l’on échange son habitation ?


Beau temps ou pas, les vacances d'été sont là. Pour tous les vacanciers qui souhaitent s'évader à moindre coût, l'échange de maison ou d'appartement peut-être une solution. Mais comment se protéger contre les risques, pour soi et pour son habitation laissée entre les mains de parfaits inconnus ?

assurance, vacances, habitation

Les vacances d’été sont finalement arrivées. Pour en profiter sans se ruiner, certains vacanciers optent pour l’échange d’habitation, un moyen simple et peu cher de partir tout en jouissant du confort d’une maison ou d’un appartement. Le plus difficile est de trouver une personne de confiance avec qui échanger l’habitation. Cependant, les questions d’assurance habitation ne sont pas à prendre à la légère.

Le plus souvent, les compagnies d’assurance ne posent pas de difficultés particulières. Pour autant, si elles ne s’opposent pas à ce que vous laissiez votre domicile à des inconnus durant votre absence, il est important de vérifier certaines informations avec votre assureur avant de vous lancer dans cette entreprise. Ainsi, la première chose à contrôler est que vous disposez d’une garantie de responsabilité civile villégiature, qui vous couvre lors de votre escapade. De plus, il doit être inscrit sur votre contrat d’assurance habitation multirisque que la garantie de responsabilité civile couvre également vos invités, et pas seulement votre famille. Avec cette couverture, votre assureur pourra prendre en charge les dégâts éventuels occasionnés par les nouveaux arrivants ou se retourner contre eux le cas échéant.

Si vous êtes responsables…

Si vous vous rendez coupables de dégâts légers, si vous cassez des objets de faible valeur par exemple, il est conseillé de régler le problème à l’amiable avec le propriétaire plutôt que d’essayer de faire jouer l’assurance. Le rachat de l’objet ou une somme d’argent équivalente à sa valeur devraient régler le problème sans trop de difficultés.

Dans le cas où vous occasionnez vous-même des dégâts chez votre hôte, vous devez faire jouer votre garantie de responsabilité civile villégiature, d’où l’importance de vérifier qu’elle est bien inscrite sur votre contrat, pour éviter toute mésaventure. Après tout, les vacances sont faites pour se relaxer…