2016, une bonne année pour faire construire sa maison

Partagez

Pour qui veut faire bâtir sa maison individuelle, 2016 pourrait être l'année où le rêve devient réalité. Portés par les taux bas et les aides à l'accession, les Français ont une opportunité à saisir. Du moins pour ceux qui le peuvent.

Pourquoi 2016 est une bonne année pour faire construire sa maison
 

Si vous voulez faire construire votre maison, pourquoi ne pas se lancer en 2016 ? Les constructeurs de maisons individuelles l'affirment haut et fort : après quatre années de marasme, leurs ventes ont grimpé de 11% en 2015 (109.000 logements) et devraient gagner encore 15% cette année. Un optimisme justifié par des conditions d'accès à la propriété particulièrement favorables en 2016.

Des aides publiques efficaces

Premier facteur, et non des moindres, invoqué par les constructeurs et aménageurs de la Fédération française du bâtiment (LCA-FFB) : les taux de crédit immobilier. Tombés au plus bas ce printemps, ils facilitent grandement le financement des projets, quels qu'ils soient. Une aubaine qui bénéficie d'autant plus aux acquéreurs de maisons individuelles, une catégorie de logement traditionnellement associée aux primo-accédants.

Ces derniers profitent en outre de l'amélioration du prêt à taux zéro (PTZ) au 1er janvier dernier. Ils l'ont bien compris d'ailleurs puisque nombre d'entre eux ont décalé leur projet de fin 2015 à début 2016 pour en profiter : les chiffres présentés par la LCA-FFB mardi 12 avril montrent ainsi un « trou » consécutif à l'annonce de la réforme du PTZ en octobre dernier avant une reprise de l'activité dès janvier. « Le PTZ répond à nos attentes et à celles de nos clients, certifie le président de LCA-FFN, Patrick Vandromme. On a une enveloppe financière augmentée de 8% ou des mensualités diminuées » d'autant.

Moins connu, le dispositif APL Accession a également été maintenu après le 1er janvier. Permettant de toucher des aides au logement dans le cadre d'un prêt à l'accession sociale (PAS) afin de diminuer les mensualités de remboursement, cette aide publique contribue elle aussi à soutenir les envies des Français. D'après une évaluation parlementaire dévoilée en mai 2015, sa suppression, un temps envisagée, aurait impacté 8.000 à 10.000 ménages candidats à l'achat d'un logement neuf.

Relance de la machine

Résultat de ce contexte porteur, « les mises en vente ont accéléré en fin d'année dernière », souligne Patrick Vandromme. En d'autres termes, les constructeurs ont commencé à relancer la machine. Conséquence, les acheteurs ont pu poser les fondations de leur future maison dès 2015, dans l'idée de démarrer les chantiers dès cette année.

Cette relance ne se matérialise cependant pas uniformément sur tout le territoire. Les constructeurs et aménageurs notent en effet une forte reprise sur un arc au nord de l'Hexagone allant de la Bretagne jusqu'à la région Champagne-Ardennes-Lorraine-Alsace, ainsi qu'en Auvergne – Rhône-Alpes. Les acheteurs en Bourgogne – Franche Comté et en Poitou-Charentes – Limousin – Aquitaine en profitent également, dans une moindre mesure. En revanche, deux régions souffrent : les Pays de la Loire, à cause d'« un blocage du foncier », et le Languedoc Roussillon, où les acquéreurs souffrent plutôt d'un « problème de chômage et de pouvoir d'achat ».

Le chômage et la précarité pèsent toujours

C'est justement ce dernier point qui continue de freiner les envies des acheteurs. Si les ventes de maisons individuelles neuves ont bien progressé de 15% en janvier-février, cette hausse n'est pas à la hauteur de celle des demandes de renseignements (+30%). « Les mesures en place et les taux historiquement bas boostent la demande, analyse Patrick Vandromme. Mais la population s'est appauvrie, avec un taux de chômage monstrueux et beaucoup de CDD. Et en CDD, vous ne pouvez pas obtenir un prêt. Donc on a un marché prêt à exploser mais qui est freiné par cette crainte du chômage et l'attitude des banques. » Un bémol de taille qui rappelle que tous les candidats à l'achat d'une maison individuelle n'ont pas les moyens de leurs ambitions.



 

les articles les plus lus

1. Droits de mutation à titre onéreux 2017 : taux par département, calcul
2. Echange de maison, d’appartement : vacances, longue durée, HLM
3. Location : comment réduire le délai de son préavis ?
4. APL étudiant 2017 : conditions, simulation et demande

Réseaux Sociaux