8 ans de salaires pour acheter un logement neuf


Les Français doivent accumuler huit années de salaires pour constituer le budget nécessaire à l'achat d'un logement neuf de 70 mètres carrés sans emprunt, selon une étude du cabinet d'audit Deloitte, la faute à des prix particulièrement élevés. Ils s'en tirent toutefois mieux que les Britanniques.  

Un logement neuf vaut 8 ans de salaires en France

L’immobilier neuf français coûte cher, c’est connu. Et la dernière étude sur le logement en Europe publiée par le cabinet Deloitte nous rappelle à quel point : selon le document disponible en ligne (en anglais), un Français doit accumuler en moyenne huit années de salaires pour avoir le budget suffisant à l’acquisition d’un logement neuf de 70 mètres carrés. Plus précisément, l’indicateur mesuré par Deloitte ne rapporte que le salaire annuel moyen au prix d’un 70 mètres carrés neuf standard. Il ne prend en revanche pas en compte la capacité d’emprunt.

Sans surprise, ce ratio est l’un des plus élevés d’Europe : selon Deloitte, seuls les Britanniques (dix ans de salaires) sont moins bien lotis que les Français au sein de l’Union européenne. L’étude pointe également que les salariés russes et israéliens sont les plus à plaindre : l’achat d’un logement neuf représente près de neuf années de salaires de l’autre côté de l’Oural, contre 13 ans en Israël.

En revanche, les Français sont clairement désavantagés par rapport à certains de leurs voisins. Ainsi, en Belgique, « une personne a besoin de mettre de côté seulement 3,2 années de salaires pour acheter un logement neuf », une performance suivie de près par l’Allemagne, où moins de quatre années de salaires sont nécessaires pour atteindre le prix moyen d’un 70 mètres carrés*.

Les prix les plus élevés d’Europe après le Royaume-Uni

Pour comprendre pourquoi l’acquisition d’un logement neuf coûte aussi cher aux Français, inutile d’aller chercher midi à quatorze heures : mis à part le Royaume-Uni, l’Hexagone affiche les prix les plus élevés de l’Union européenne. Selon Deloitte, Israël s’intercale entre les deux voisins sur le podium des pays où le prix moyen du neuf approche les 4.000 euros du mètre carré : en France, la moyenne nationale se situait à 3.945 euros/m² en début d’année 2015 selon la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI). Là encore, la comparaison avec nos voisins les plus proches fait mal : les prix du neuf ne dépassent pas 2.000 euros du mètre carré en Allemagne, en Belgique et en Espagne.

*Dans le cas allemand, Deloitte fait la moyenne des prix du neuf et de l’ancien

Plus de 30% d’écart entre le neuf et l’ancien

Au fil de son étude, Deloitte montre un phénomène intéressant sur l’immobilier français, à savoir que les prix de l’ancien sont plus de 30% moins élevés que ceux du neuf. Un écart comparable avec celui observé en Autriche et dépassé uniquement en Hongrie, où il se situe à 49%. Dans la plupart des pays européens, Royaume-Uni excepté, les prix de l’ancien sont significativement plus bas que ceux du neuf (10% et plus).