Avis d’Expert : le marché immobilier du Genevois français


AVIS D'EXPERT VIDEO. Farid Ailam, consultant patrimoine sénior / gestion privée chez Valority Investissement, spécialiste de l'investissement immobilier défiscalisé, nous parle du marché du Genevois français, de ses avantages, et des opportunités qu'il offre aux investisseurs.

Farid Ailam

On appelle Genevois français, ou franco-genevois, l’agglomération urbaine française située autour de Genève. Il regroupe des villes comme Annemasse, Saint-Julien-en-Genevois, Gex, Ferney-Voltaire ou encore Divonne-les-Bains. Sa proximité avec Genève, quatrième place financière du monde, en fait une région très attractive. Il représente également un vivier d’opportunités d’investissement immobilier car les prix sont encore assez faibles comparés à ceux pratiqués dans la ville la plus peuplée de Suisse. Farid Ailam, conseiller en gestion de patrimoine chez Valority Investissement, nous détaille ses attraits. Morceaux choisis.

 

Les avantages du Genevois français :

« 25% des salariés du canton de Genève résidaient en France en 1980, aujourd’hui c’est plus de 50%. Il y a donc une demande constante pour cette zone du franco-genevois, aussi bien pour de la résidence principale que de l’investissement locatif. »

 

Les prix du marché franco-genevois :

« Quand les prix du marché immobilier sont exorbitants à Genève, on peut atteindre 24 à 25.000 euros du mètre carré, la fourchette haute des prix dans le franco-genevois se situe entre 5.500 et 6.000 euros pour des villes comme Divonne ou Ferney Voltaire. »

 

La pertinence de l’investissement dans le neuf :

« Pour un appartement de 100 m2, la consommation énergétique d’un appartement ancien s’élève à 300 kilowatts par an pour une facture de 4.000 euros contre une consommation de 50 kilowatts et une facture de 700 euros dans le neuf. »