Comment protéger sa maison pendant les vacances


Comment protéger sa maison contre le cambriolage quand on n'a pas d'alarme et que l'on part en vacances ? Pour partir serein et ne pas s'inquiéter, il existe plusieurs moyens pour sécuriser son logement.  

Pour protéger sa maison contre le cambriolage et avoir l’esprit tranquille, plusieurs options s’offrent aux propriétaires comme aux locataires : les voisins, les forces de l’ordre ou encore des sociétés spécialisées dans le home-sitting.

Les voisins peuvent aider

Un bon voisin est toujours utile. Avant de partir, les vacanciers peuvent le prévenir pour l’inciter à rester vigilant et à signaler un événement anormal. Dans un immeuble, le gardien peut également être informé. Gardiens et voisins peuvent rendre service à plus d’un titre. Pour des vacances de longue durée, ils peuvent par exemple collecter le courrier pour éviter de laisser la boîte aux lettres déborder, ce qui signalerait l’absence des habitants à une personne mal intentionnée.

Opération tranquillité vacances : mobiliser la police ou la gendarmerie

Pour aller plus loin, un propriétaire ou un locataire peut également s’adresser aux forces de l’ordre pour surveiller son logement dans le cadre de l’opération tranquillité vacances. Sur demande des vacanciers, la police ou la gendarmerie passe ainsi régulièrement au domicile et dans les parties communes de l’immeuble pour les occupants d’un appartement.

Comment s’inscrire à Paris et en petite couronne

Il suffit de remplir un formulaire, en précisant l’adresse, la période d’absence et la personne à prévenir en cas de problème, et de le transmettre au commissariat avec une pièce d’identité et un justificatif de domicile. Ce document se télécharge directement sur le site de la préfecture de police. Il existe une version dédiée aux personnes qui vivent sur une péniche.

Il faut s’inscrire au minimum cinq jours avant la date du départ auprès du commissariat central (service de l’accueil et de l’investigation de proximité) ou du commissariat le plus proche en petite couronne (voir la liste ici). Alternativement, la demande peut être adressée à la brigade de délégation et d’enquête de proximité.

Elle peut également se formuler sur Internet, via le portail Service-public.fr. En revanche, aucune demande par téléphone ou par courrier n’est prise en considération.

Comment s’inscrire partout ailleurs

Le principe est le même à quelques détails près. Le formulaire à remplir doit être téléchargé sur le site du ministère de l’Intérieur avant de se rendre au commissariat ou à la brigade de gendarmerie. Il doit être transmis au moins 48 heures avant le départ. Le service de demande en ligne n’est pas disponible en dehors de Paris et de la petite couronne.

A savoir : Il faut prévenir les forces de l’ordre en cas de modification des dates de congé ou de retour inopiné.

Le home-sitting ou demander à quelqu’un d’occuper du logement

Quitte à éloigner les cambrioleurs, pourquoi ne pas demander à quelqu’un d’occuper le logement ? C’est le principe du home-sitting : pendant les vacances, une personne passe chez vous tous les jours pendant une partie de la journée et peut même rendre quelques services comme nourrir ou faire sortir un animal de compagnie. Le home-sitter n’est pas rémunéré mais il faut payer la mise en relation organisée par des sites spécialisés. Il faut compter de 100 à 160 euros pour une semaine selon les prestataires. Les prix varient d’un site à l’autre pour des durées plus longues. Attention, certains augmentent les tarifs pour les demandes tardives.

Les vacanciers ont dont tout intérêt à réserver le plus tôt possible. De même, ils doivent détailler les caractéristiques de leur logement et les habitudes de Médor ou Mistigri le cas échéant. Il faut également préciser les horaires de passage et les services demandés, en sachant qu’il ne s’agit pas d’un gardiennage à plein temps, 24 heures sur 24. Enfin, certains sites demandent à ce que les vacanciers soient couverts par une assurance multirisques habitation (MRH). Il est recommandé de prévenir son assureur pour indiquer que la maison ou l’appartement sera occupé par un invité.

Les bons réflexes à adopter

Avant de partir, les appareils électriques doivent être débranchés et l’eau et le gaz coupés pour prévenir les accidents. Bien entendu, toutes les ouvertures du logement doivent être solidement fermées, et pas seulement la porte d’entrée, et les clés ne doivent pas rester dans la boîte aux lettres.

Autre paramètre à considérer, les réseaux sociaux qui peuvent informer les cambrioleurs. Si certains ne résistent pas à poster des photos de leurs vacances, ce qui n’est pas recommandé par le ministère de l’Intérieur, ils ne doivent en aucun cas indiquer leurs dates de congé.

Pour une plus grande sécurité, la pose de serrures multipoints et l’installation d’une alarme centralisée sont conseillées.

A lire également
S’assurer correctement avant de partir en vacances