Crédit immobilier : baisse des taux en mars 2013 selon Empruntis


Le courtier en crédit immobilier Empruntis.com affirme avoir observé de nouvelles légères baisses de taux de crédit immobilier et pas de remontée significative durant le mois de mars 2013.

credit, immobilier, taux, empruntis

 

Les taux de crédit immobilier restent orientés à la baisse sur la fin du premier trimestre 2013. Le courtier en prêt à l’habitat Empruntis.com fait état dans son baromètre régional pour le mois de mars d’une majorité d’ajustements à la baisse par ses partenaires bancaires : ainsi, 22 des 42 ajustements de taux observés par le courtier l’ont été à la baisse, contre 17 stagnations et seulement 3 hausses.

Cette tendance baissière se manifeste en particulier dans les régions Ouest, Méditerranée et Rhône-Alpes. Ainsi, dans la grande région Ouest, les taux sont en baisse sur toutes les durées sauf 10 ans (2,75% en moyenne). Ils se fixent en moyenne à 3% sur 15 ans, 3,40% sur 20 ans et 3,80% sur 25 ans. En région Méditerranée, l’ensemble des durées voient leurs taux diminuer, excepté sur 7 ans. Ils sont cependant légèrement moins attractifs que dans l’Ouest et se situent à 2,85% sur 10 ans, 3,10% sur 15 ans, 3,40% sur 20 ans et 3,70% sur 25 ans. Enfin, en région Rhône-Alpes, les taux diminuent sur 10 ans (2,80%), 15 ans (3,05%) et 20 ans (3,50%).

Ailleurs, les taux reculent en région Sud-Ouest sur 20 et 25 ans (3,40 et 3,65% respectivement) ainsi que sur les durées courtes dans le Nord (2,85% sur 10 ans). Les seuls mouvements à la hausse significatifs sont observables en région Ile-de-France et en Sud-Ouest sur les prêts sur 10 ans (2,90% dans les deux cas).

En définitive, les taux moyens à l’échelle nationale se situent à 3,05% sur 15 ans, contre 3,10% courant février 2013 et 3,20% en janvier. Sur 20 ans, ils se fixent à 3,40% contre 3,50% en février.

La saison des salons immobiliers favorise les diminutions de taux

Ainsi, Empruntis.com se démarque d’autres acteurs du crédit immobilier, comme son concurrent Meilleurtaux.com qui annonçait la fin de la baisse des taux pour le mois de mars. « C’est le mois des salons de l’immobilier, la concurrence est donc vive et elles [les banques] cherchent toujours des clients à l’acquisition », souligne Maël Bernier, porte-parole d’Empruntis.com. Selon elle, les banques vont continuer à utiliser le crédit immobilier comme produit d’appel pour attirer vers elles de nouveaux clients et les excellents dossiers continuent de bénéficier de prêts sous les 3% pour les durées inférieures ou égales à 20 ans. « Nous ne voyons aucune raison pour le moment que cela change », affirme la directrice de la communication du courtier.