Crédit immobilier : fin de la baisse des taux en mars 2013 selon Meilleurtaux


Le courtier en crédit immobilier meilleurtaux.com relève une légère remontée des taux pratiqués dans 30% des banques en mars 2013. Cependant, les taux moyens offerts sur 20 ans restent à 3,40% en moyenne. Plus que jamais, « il faut faire jouer la concurrence », estime le courtier.

taux, credit, immobilier, meilleurtaux, mars

La longue descente des taux de crédit immobilier pourrait définitivement s’arrêter en mars 2013. Dans son dernier communiqué du mardi 5 mars 2013, le courtier en ligne meilleurtaux.com s’interroge sur une éventuelle « fin de la baisse » des taux de crédit, amorcée en janvier 2012 et qui a conduit à une chute des taux de l’ordre de 0,9 point sur une année. Et pour cause, selon le courtier, 30% des banques ont remonté leur taux sur 20 ans en mars 2013, tandis que seuls 10% d’entre elles ont procédé à de nouvelles baisses dans le même temps.

Pour autant, les taux moyens pratiqués sur cette durée ne remontent pas et restent fixés à 3,40%. Si un tiers des banques relèvent leurs taux, « de l’ordre de 0,06 % en moyenne », le début du printemps devrait logiquement plus être marqué par la stabilité des taux que par une hausse importante. « Si en 2013 plusieurs d’entre elles remontent légèrement leurs taux après avoir consenti d’importantes baisses ces 12 derniers mois, les taux restent globalement stables ce mois-ci mais les écarts se creusent d’une banque à l’autre », explique le directeur général du courtier Hervé Hatt. Pour le spécialiste, face à ces disparités d’évolution des taux entre établissements, « que l’on veuille actuellement acheter ou renégocier, il faut faire jouer la concurrence ».

Selon le courtier, les emprunteurs ont mis à profit cette période avantageuse pour renégocier leur crédit immobilier. Le site meilleurtaux.com a ainsi enregistré 32.000 demandes de renégociation en janvier et 17.000 en février. Malgré ce net ralentissement, elles représentent encore 42% du total des dossiers adressés au courtier. « Les taux sont actuellement au plus bas et si nous n’anticipons pas de remontée massive et brutale des taux à court terme, il ne devrait pas non plus y avoir de baisses sensibles, croit savoir Sandrine Alonnier, responsable des études économiques de meilleurtaux.com. Pour ceux qui ont un projet immobilier il y a donc une opportunité à saisir… », poursuit-elle. L’avenir pourrait en effet être moins propice à l’achat, anticipe le courtier.

Sur l’évolution des taux de crédit
Empruntis parie sur un maintien des taux bas
Les taux de crédit immobilier ont-ils atteint un plancher ?