Crédit immobilier : tendance favorable aux emprunteurs en avril


Les taux de crédit immobilier sont au plus bas depuis la fin d'année 2012 et une remontée n'est toujours pas envisagée par la plupart des courtiers en prêts à l'habitat. Les banques devraient ajuster leurs offres en avril 2013.

taux, credit, immobilier, courtiers

 

Les emprunteurs potentiels peuvent continuer à bénéficier de conditions particulièrement favorables pour accéder à la propriété immobilières en avril 2013. C’est en tout cas le message relayé par de nombreux courtiers en crédit immobilier en ce début de mois.

Les banques n’ont pas intérêt à remonter leurs taux

Empruntis.com indique notamment que les taux proposés par les établissements bancaires ont continué à reculer durant le mois de mars, même si cette baisse demeure très légère puisque la diminution sur les durées de 10, 20 et 30 ans n’est que de l’ordre de 5 points de base (0,05%). Les taux fixes moyens affichés par le courtier se situent ainsi à 2,75% sur 10 ans, 3,05% sur 15 ans, 3,40% sur 20 ans, 3,90% sur 25 ans et 4,35% sur 30 ans. Pour autant, Empruntis.com se targue de négocier des crédits sur 15 ans à moins de 3% et entre 3,15 et 3,20% sur 20 ans. Ces taux plus attractifs concernent en particulier les meilleurs profils. « Concernant les très bons dossiers, les taux affichés globalement ne bougent pas, mais les décotes supplémentaires accordées font que nous ne cessons de battre des records », note ainsi Maël Bernier, porte-parole du courtier en ligne.

A priori, Empruntis.com ne prévoit pas de relèvement de taux significatif en avril, les banques continuant de se refinancer à bas coût compte tenu du taux très faible des obligations assimilables du Trésor sur 10 ans (OAT 10 ans), autour de 2%. De plus, Maël Bernier indique que les banques ne devraient pas s’engager dans cette voie durant un mois propice à l’achat immobilier, compte tenu de la multiplication des salons, au risque de se mettre « automatiquement hors-jeu » vis-à-vis de leurs concurrentes.

Regain de la demande

Un avis confirmé par Meilleurtaux.com, qui présente des taux moyens en baisse pour le mois d’avril, à 3,03% sur 15 ans, 3,35% sur 20 ans, 3,70% sur 25 ans et 4,25% sur 30 ans. Le courtier indique que plus de la moitié des établissements bancaires ont baissé leur taux en début de mois. Globalement, alors que le courtier avait noté que quelques banques avaient remonté leurs taux au mois de mars, ce mouvement de hausse ne s’est pas confirmé. « Certaines banques qui avaient remonté leurs taux en mars les ont de nouveau baissés en avril – annulant ainsi la hausse du mois précédent » explique Hervé Hatt, directeur général de Meilleurtaux.com.

De son côté, le courtier ACE affiche également des taux en léger recul (5 à 10 points de base), ses meilleurs offres pour le mois de mars se situant à 2,45% sur 10 ans, 2,70% sur 15 ans, 2,95% sur 20 ans et 3,25% sur 25 ans. Par ailleurs, ACE remarque un allongement conséquent de la durée moyenne de prêt de février à mars, passant de 18 ans et 9 mois à 19 ans et 6 mois.

Meilleurtaux et ACE précisent enfin que la demande de crédit reste relativement robuste dans une économie au ralenti et alors que le volume de ventes sur le marché immobilier demeure faible. Joël Boumendil, président et fondateur de ACE, observe d’une part que « les acheteurs présentent des dossiers de meilleure qualité » tandis que les banques affichent « une réelle envie d’accorder des prêts immobiliers », deux facteurs de soutien de la demande. De son côté, Meilleurtaux explique qu’au premier trimestre 2013, « le nombre de demandes de crédit immobilier avec un compromis de vente déjà signé a augmenté de 3,3 % par rapport au premier trimestre 2012 », bien que l’activité reste en retrait de 15% par rapport au premier trimestre 2011.

 

A lire également sur le sujet :

Crédit immobilier : recul de l’apport personnel moyen
Immobilier : avec la baisse des prix, les acheteurs reprennent la main