De nouveaux outils pour aider les copropriétaires à évaluer leurs charges


Le groupe Pap et l'Association des responsables de copropriété s'associent pour fournir de nouveaux moyens d'évaluer le niveau des charges de copropriété. Plus de 9 copropriétaires sur 10 estiment que ces dépenses sont trop élevées.

copropriete, charges, niveau, entretien

 

La question des charges reste le premier sujet de grief des copropriétaires. Selon un sondage mené par le groupe Pap, 92,5% des copropriétaires interrogés jugent payer trop de charges, sachant que la quasi-totalité d’entre eux (97%) déclarent y accorder de l’importance.

Comparer les niveaux de charges entre copropriétés d’une même région

Pariant sur la volonté des copropriétaires de faire baisser le niveau des charges, Pap et l’Association des responsables de copropriété (Arc) lancent deux outils d’évaluation des copropriétés. Le premier, en phase de test à Paris, Nantes et Montpellier jusqu’à la fin d’année 2013, se présente sous la forme d’une « Etiquette charges » fournie par un logiciel nommé Oscar, qui sera proposé gratuitement sur Internet par l’Arc. Oscar reste uniquement accessible aux adhérents de l’Arc à la date de parution de cet article.

Le logiciel « permet l’évaluation des performances d’une copropriété via l’analyse des annexes comptables » et donne un résultat sous forme de barème allant de A (la meilleure note) à G. En d’autres termes, Oscar permet à l’internaute copropriétaire de comparer les niveaux de charges, poste par poste. Afin de proposer une évaluation pertinente, le logiciel « prend comme référentiel un panel de copropriétés avec la même configuration collective et situées dans la même région ». L’ « Etiquette charges » devrait être étendue sur l’ensemble du territoire métropolitain à partir de 2014.

Un outil pour évaluer la gestion patrimoniale

Une deuxième étiquette, qui sera mise en ligne au cours de l’année 2014, permettra d’évaluer la gestion patrimoniale du bien. L’ « Etiquette Gestion Patrimoniale » notera la qualité de l’entretien de la copropriété sur la base d’une vingtaine de critères, tels que :
– La réalisation d’un audit énergétique
– La mise en place d’un fond travaux
– Le déploiement d’un plan d’amélioration de la performance énergétique

Ainsi, cet outil devrait notamment permettre aux futurs copropriétaires de savoir comment la copropriété est entretenue, en particulier au niveau du gros œuvre (toitures, ascenseurs, réfection des façades…).

L’initiative conjointe de Pap et l’Arc devrait plaire a priori, puisque 74% des copropriétaires interrogés demandent des outils pour les assister dans l’évaluation du niveau des charges. 67,5% d’entre eux comparent déjà leurs charges à celles d’autres immeubles.

 

A lire également sur le sujet :

Vilogi lance un portail Internet sur la copropriété
Copropriété : les charges atteignent près de 32 euros par mètre carré en moyenne
Copropriété : les obstacles à la rénovation énergétique sont nombreux