HLM : des loyers en hausse de 30% depuis 2000


Vivre dans un logement HLM présente des avantages non négligeables sur le loyer à payer pour les locataires du parc social selon l’Insee. Pour autant, les particuliers qui vivent dans un logement social connaissent eux aussi des augmentations de loyer comme dans le secteur libre ou privé. Les statistiques de l’Insee montrent ainsi que « la progression des loyers du secteur HLM est proche de celle du secteur libre » durant les années 2000. Plus précisément, « entre 2000 et 2011, à qualité de logement égale, les loyers ont augmenté de 30% dans le secteur HLM et de 32% dans le secteur libre ».

 

Ainsi, les locataires du parc HLM ont dû également faire face à des augmentations de loyer conséquentes, d’autant que l’Insee souligne que « le niveau général des prix n’a augmenté que de 21% » entre 2000 et 2011. Ces hausses restent difficiles à supporter pour les locataires en HLM, aux revenus plus modestes que ceux du parc privé en moyenne, puisque « les 40% de ménages les plus modestes représentaient plus de 60% des locataires du parc HLM ».

Dans sa future loi sur le logement et l’urbanisme, la ministre Cécile Duflot prévoit de renforcer l’encadrement des loyers dans le parc privé en zones tendues, là où la demande excède significativement l’offre et où les tensions sur les prix sont importantes. Néanmoins, le projet de loi Alur ne prévoit pas de limiter plus avant les évolutions de loyers dans le parc de logements HLM : ces derniers sont censés se limiter à l’indice de revalorisation des loyers (IRL) du troisième trimestre de l’année précédent, soit 2,15% maximum pour l’année 2013. Selon une enquête de CLCV (Consommation, cadre de vie et logement), les loyers HLM ont augmenté en moyenne de 1,92% en 2013, les organismes HLM ayant respecté la loi selon l’association de consommateurs.