Immobilier ancien : légère remontée des prix début 2013


Selon l'indice Notaires – Insee des prix des logements anciens, les prix sont très légèrement remontés au premier trimestre 2013. Les volumes de vente restent orientés à la baisse.

immobilier, ancien, ventes, prix

 

Il n’est pas simple de s’y retrouver sur l’évolution des prix de l’immobilier ancien en 2013 : alors que les notaires de Paris – Ile-de-France ont dévoilé une baisse des prix de la pierre en trompe l’œil en région francilienne, l’indice Notaires – Insee des prix des logements anciens montre une (très) légère remontée des prix au premier trimestre 2013.

Selon cet indice, les prix ont ainsi augmenté de 0,3% sur les trois premiers mois de 2013, par rapport au quatrième trimestre 2012. Cette remontée des prix est avant tout liée aux transactions de maisons anciennes, puisque le prix moyen des appartements anciens n’a pas bougé en début d’année 2013 selon l’indice. En revanche, le prix moyen d’une maison ancienne s’est vu revalorisé de 0,5%.

La hausse est notamment alimentée par l’évolution des prix en province. Ceux-ci ont augmenté de 0,5% au premier trimestre 2013, comparé à la fin d’année 2012. Les prix des maisons progressent plus vite (+0,6%) que ceux des appartements (+0,1%).

La tendance longue reste baissière cependant. Sur un an, les prix reculent en moyenne de 1,4%, sachant que la diminution des prix est plus marquée sur le marché de la maison (-1,6%) que sur celui des appartements (-1,1%).

Les transactions sont également toujours en diminution. A fin mars 2013, environ 663.000 ventes ont été comptabilisées sur les douze derniers mois, un chiffre en recul de 6,2% par rapport aux ventes cumulées sur un an comptabilisées à fin décembre 2012. Comparées aux statistiques de vente à fin mars 2012, les transactions reculent lourdement de 18,9%.

 

A lire également sur le sujet :

L’accession à la propriété conditionnée à la baisse des prix ?
Les prix de l’immobilier français surévalués de plus de 30 %