Immobilier : Bien’Ici, un nouveau concurrent de Seloger et Le bon coin


Les professionnels de l'immobilier réunis lancent leur propre portail d'annonces immobilières, dénommé Bien'Ici. Le site entend mettre plus d'un million d'annonces en ligne à terme, à l'achat comme à la location, dans l'immobilier neuf et ancien.  

Lancement de Bien’Ici, portail d’annonces immobilières 100% professionnel

Les professionnels de l’immobilier* se rebiffent. Face aux mastodontes que sont Seloger et Le bon coin, ils ont inauguré leur propre portail d’annonces immobilières, Bien’Ici, lundi 7 décembre 2015. Un site entièrement à la main des promoteurs et agents immobiliers qui affiche l’ambition de proposer une offre exhaustive avec la mise en ligne, à terme, de plus d’un million d’annonces à la location ou à la vente (mandats simples et exclusifs), contre environ 300.000 au 7 décembre.

Pour les représentants des métiers de l’immobilier, l’enjeu est double : contrecarrer Seloger et Le bon coin pour ne plus avoir à se plier à leurs tarifs mais également contrôler de bout en bout la diffusion des annonces. « Nous avons voulu concevoir notre propre vitrine numérique », confirme Claude Auch-Hisiger, agent alsacien membre du syndicat national des professionnels de l’immobilier (SNPI).

Plus d’informations sur la vie du quartier

Côté consommateur, les concepteurs du site mettent en avant la géolocalisation 3D en temps réel inspirée du jeu vidéo, « une vraie 3D qui permet de tourner autour du bâtiment », note le directeur général de Bien’Ici David Benbassat. « Ce qui est innovant, au-delà de la technologie, c’est de pouvoir trouver sur le même site, avec le même parcours et les mêmes critères, sur un secteur ou un quartier définis des biens soit neufs soit dans l’existant. C’est l’un des points fondamentaux dont on peut se féliciter », ajoute le porte-parole du portail et président du réseau L’Adresse Brice Cardi.

Pour améliorer l’information des internautes, le portail affiche les points d’intérêts dans le quartier d’un logement donné : écoles, transports, médecins et pharmacies, lieux de sortie et de courses sont ainsi répertoriés, une gamme qui devrait s’enrichir dans les mois à venir. « Ce site deviendra un observatoire de l’immobilier », explique Brice Cardi, avec l’ajout de renseignements sur le marché (ce qui se vend, dans quels délais…). Des informations sur le quartier, comme sa population ou encore le niveau des impôts locaux, sont également disponibles, en dessous des éléments classiques d’une annonce (photos, prix et surface, bilan énergétique, honoraires facturés, date de publication…).

En revanche, Bien’Ici n’a pas l’intention de révolutionner la relation des Français avec les agents immobiliers. Si l’internaute repère un logement qui correspond à ces attentes, il pourra… envoyer un mail ou obtenir le numéro de téléphone du professionnel qui détient le mandat du bien. Une prise de contact vidéo de type Skype pourrait être envisagée pour améliorer ce point selon David Benbassat. Une application mobile serait elle aussi dans les tuyaux et d’autres fonctionnalités, comme la possibilité de tracer une zone de recherche manuellement, pourraient faire leur apparition en 2016.

*4 syndicats professionnels (Fnaim, Unis, SNPI, FPI) et 25 acteurs de l’immobilier (Foncia, Century 21, Orpi, Guy Hoquet, Nexity…)