Immobilier : Hollande prolonge le dispositif Pinel jusqu’à fin 2017


Le président de la République François Hollande a annoncé la prolongation du dispositif Pinel jusqu'au 31 décembre 2017. De quoi rassurer les investisseurs qui cherchent à réduire leur impôt dans l'immobilier locatif.  

Les investisseurs friands de défiscalisation immobilière peuvent souffler. Comme attendu, le président de la République François Hollande a confirmé que le dispositif de défiscalisation Pinel sera bien prolongé après la fin de l’année 2016. Les investisseurs dans l’immobilier locatif neuf vont ainsi pouvoir bénéficier d’une réduction d’impôt pour des projets actés au 31 décembre 2017 au plus tard.

La décision du chef de l’Etat, dévoilée dans le cadre d’un déplacement à Romainville (93) vendredi 8 avril, n’est pas une surprise en soi. En vigueur depuis le 1er septembre 2014, le Pinel a significativement dopé l’investissement des particuliers dans le logement neuf. Pour preuve, les ventes aux investisseurs ont grimpé de près de 44% en 2015 selon la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI). Celle-ci avait d’ailleurs demandé une prorogation rapide du dispositif, afin de rassurer au plus vite les constructeurs et leur permettre de continuer à lancer des projets tout au long de l’année.

Pas de changement en vue

Précision d’importance, le Président n’a annoncé aucune modification particulière des caractéristiques du Pinel. Autrement dit, l’avantage fiscal servi aux investisseurs (12, 18 ou 21% en fonction de la durée de location) ne devrait pas être réduit. De même, François Hollande n’a pas évoqué de remise en cause de la faculté de louer le logement à un membre de sa famille. La ministre du Logement Emmanuelle Cosse avait déjà laissé entendre que le dispositif serait maintenu en l’état, expliquant notamment ne pas vouloir « faire le yo-yo » avec cette incitation fiscale le 31 mars dernier.

Le PTZ double la mise

François Hollande s’est également attardé sur le succès du nouveau prêt à taux zéro (PTZ). Ce crédit sans intérêts de remboursement destiné à faciliter l’accession à la propriété a en effet trouvé son public : 18.850 PTZ ont été distribués sur les trois premiers mois de 2016, « soit une augmentation de 110% par rapport au premier trimestre 2015 ».