Immobilier : la baisse des loyers est là


Les loyers ont baissé en 2015 selon Century 21 et tous les types de biens sont concernés à l'exception des cinq pièces et plus. Le réseau d'agences immobilières s'inquiète de la baisse des revenus des nouveaux locataires.  

La baisse des loyers se confirme en 2015

La baisse des loyers se confirme. Après l’observatoire Clameur en juin, le réseau d’agences immobilières Century 21 a publié mardi 7 juillet son bilan du marché locatif*, selon lequel les loyers sont en baisse pour tous les types de biens, à l’exception des appartements de cinq pièces et plus. Un recul qui fait suite à une année 2014 déjà orientée à la baisse. En moyenne nationale, les prix à la location diminuent le plus fortement pour les appartements de quatre pièces (-4%) puis pour les studios et une pièce (-1,2%).

Evolution des loyers moyens en 2015
Type de bien Loyer 2014 Loyer
S1 2015
Variation
Studio – Une pièce 444 euros 439 euros -1,2%
Deux pièces 553 euros 552 euros -0,2%
Trois pièces 684 euros 677 euros -1%
Quatre pièces 819 euros 786 euros -4%
Cinq pièces et + 946 euros 967 euros 2,2%
Maison 790 euros 789 euros -0,1%
Source : Century 21

 

Baisses à Lyon et Bordeaux, pas à Paris

Dans le détail, les loyers ne reculent pas partout. A Paris, les tarifs des studios et des appartements de quatre pièces n’ont pratiquement pas bougé (691 et 1.901 euros respectivement) mais ceux des deux et trois pièces ont augmenté de 2 et 6% respectivement, à 1.062 et 1.538 euros par mois. La capitale n’est pas la seule dans cette situation : les loyers s’affichent également en hausse également à Montpellier, à l’exception du marché des studios, tandis qu’ils se maintiennent à Strasbourg sur tous les types de biens.

Ailleurs en revanche, les tarifs sont globalement orientés à la baisse. A Lyon, ils baissent « dans des proportions relativement importantes », en particulier pour les deux et quatre pièces (-4,1 et -7% respectivement, à 533 et 790 euros), même si les studios échappent à cette tendance. Le constat est similaire à Bordeaux, où le prix à la location d’un appartement de trois pièces a chuté de 6,3% par rapport à 2014, pour se fixer à 597 euros en moyenne. Là encore, seuls les studios résistent à la baisse. Ils cèdent cependant environ 3% à Toulouse (372 euros), où seuls les appartements de quatre pièces ont subi une hausse significative (+15%, à 819 euros). Enfin, la situation est plus contrastée à Nantes, puisque les studios et trois pièces restent stables tandis que les loyers diminuent pour les deux pièces et surtout les quatre pièces (-6,9%, à 639 euros).

Des locataires moins aisés

Au-delà des prix à la location, Century 21 pointe un phénomène intéressant, à savoir la chute des revenus des nouveaux locataires entrés dans les lieux au premier semestre 2015. Relativement modeste sur le marché des studios (-4%, à 2.041 euros), elle est beaucoup plus sévère pour les deux et trois pièces (-13,9 et -17% respectivement, à 2.275 et 2.417 euros) ainsi que les quatre pièces (-9,7%, à 2.948 euros). « Les revenus des locataires entrants ont diminué, et ce, quelle que soit la tranche d’âge, poursuit Century 21 dans son dossier de presse. Cette baisse a des conséquences sur la solvabilité des dossiers et impacte également le délai de relocation des biens. » Une mauvaise nouvelle dont les bailleurs se seraient bien passés.

*Bilan basé exclusivement sur les biens gérés par Century 21

A lire également sur la location
Le contrat de bail type publié au Journal Officiel
Dépôt de garantie : montant, restitution, ce qu’il faut savoir
Le préavis de départ du locataire, comment ça marche ?