Immobilier : le creux des ventes est passé à Paris


Les ventes de logements anciens se redressent légèrement à Paris et en Ile-de-France. De juin à août 2013, 36.290 biens ont été vendus dans la région francilienne selon la dernière note de conjoncture de la Chambre des notaires de Paris – Ile-de-France diffusée le mardi 29 octobre 2013. Un nombre en hausse de 6% sur un an.

Si ce regain de forme reste à relativiser, compte tenu des faibles ventes constatées en 2012, les notaires franciliens se veulent optimistes. « Il semble se confirmer qu’un point bas a été franchi au 1er trimestre 2013 et que depuis les volumes de ventes tendent à se redresser par rapport à l’année précédente », estiment-ils dans un communiqué. Ils notent toutefois que « le nombre de ventes de logements reste encore faible » par rapport aux  années de forte activité.

L’augmentation des transactions impacte davantage la Petite Couronne (+4%, 13.060 ventes) et la Grande Couronne (+8%, 16.330 ventes) que la capitale même, où les ventes progressent de 3% à fin août 2013, avec 6.900 biens échangés.

En revanche, les prix se maintiennent à un niveau similaire à celui observé sur la première partie de l’année 2013. De légères hausses ont été constatées mais elles « doivent beaucoup à la saisonnalité, traditionnellement forte pendant l’été alors que les ménages se hâtent de concrétiser leur acquisition avant la rentrée des classes ». Les notaires continuent de tabler sur une (très) modérée baisse des prix dans les mois à venir, sur la base des avants contrats signés.

 

A lire également 

Le marché de l’immobilier ancien redémarre selon l’observatoire CSA/Crédit Logement