Immobilier : le simulateur de prix des biens de Bercy est « une source d’erreur » pour la Fnaim


A peine dévoilé, déjà critiqué ! Alors que le service d’évaluation d’un bien immobilier en ligne « PATRIM usagers » doit prochainement être mis à disposition des usagers, la Fédération nationale des agents immobiliers (Fnaim) pointe les risques de ce nouvel outil. Son président, Jean-François Buet, estime en effet que ce dispositif, inclus dans les 40 mesures du Comité interministériel pour la modernisation de l’action publique (Cimap), présente de nombreuses failles. « Au-delà d’une action de Bercy pour faire rentrer des impôts concernant les déclarations ISF, il y a un risque réel de mauvaise estimation, avance le dirigeant dans un communiqué diffusé le 16 août 2013. Comment intégrer dans les méthodes de calcul les plus fines, les paramètres liés aux travaux, aux servitudes, aux incidences en plus ou en moins spécifiques à des situations ou des critères exceptionnels ? »

 

« Toutes ces estimations en ligne sont des leurres et laissent penser aux contribuables qu’une expertise est un document où l’on remplit des blancs. Belle source d’erreur automatique à terme ! », poursuit Jean-François Buet.

L’outil informatique « PATRIM Usagers » doit permettre à ses utilisateurs d’avoir accès aux informations de la Direction générale des finances publiques (DGFiP) afin qu’ils puissent estimer leurs biens lorsque ces particuliers font l’objet d’une mesure d’expropriation, d’un contrôle sur la valeur du bien ou pour déterminer l’assiette de leur patrimoine taxable à l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF). Son entrée en vigueur, annoncée dans un premier temps pour le courant du mois d’août, devrait s’effectuer « au cours du dernier trimestre 2013 », peut-on lire sur le site de l’administration fiscale.

 

Sur l’actualité immobilière
Plus-values immobilières : réforme fiscale confirmée au 1er septembre 2013
Plus-values immobilières : Bercy précise les conditions de la surtaxe