Immobilier : les prix de vente entre particuliers n’ont pas baissé en 2013


La rentrée de septembre a été, comme souvent, l’occasion de revoir les prix de l’immobilier à la hausse, selon l’indice mensuel du réseau De particulier à particulier (Pap.fr). Le prix de vente moyen d’un appartement sur le réseau d’annonces immobilières a ainsi pris 0,61% en septembre 2013. Parallèlement, les ventes enregistrées par Pap.fr montrent une hausse 0,63% des prix des maisons dans les huit premières agglomérations françaises.

 

Surtout, les prix ne baissent pas depuis le 1er janvier 2013. Sur le marché des appartements, ils ont augmenté de 1,27% sur les neuf premiers mois de l’année. Le prix moyen de vente d’une maison d’un particulier à un autre est quant à lui revenu au même niveau qu’en début d’année. Par rapport à septembre 2012, les prix des maisons s’affichent cependant en légère baisse de 0,34%.

Les délais moyens de vente restent stables à 8 semaines pour les appartements et 11 semaines pour les maisons. En revanche, les taux de négociation, ou l’écart entre le prix demandé par le vendeur dans son annonce et le prix de vente réel, continuent de grimper : ils se situent en moyenne à 4,58% pour un appartement et 5,17% pour une maison.

Au-delà de ce constat global, il faut noter que les prix n’évoluent pas partout de la même manière. Certaines zones « déprimées » ou peu recherchées connaissent ainsi des chutes de prix conséquentes depuis plus d’un an. L’inverse se vérifie dans les endroits les plus recherchés : à Paris, les prix se maintiennent par exemple au-delà du seuil de 8.200 euros par mètre carré.