Immobilier : les prix de vente entre particuliers remontent


 

Les prix des transactions immobilières entre particuliers ne baissent plus, d’après le dernier indice des prix du groupe De particulier à particulier (Pap.fr) pour le mois de juin 2013. Sur la toute fin du premier semestre, le prix des appartements vendus sur le réseau de petites annonces immobilières a pris 0,14%. Plus significatif, le prix moyen de vente des maisons gagne 0,75%, ce alors que la baisse des prix sur ce type de logement avait été plus forte jusqu’ici.

 

Depuis le début de l’année 2013, le prix de vente moyen des appartements reste en définitive quasi-stable, (-0,05%). Pour les maisons, le recul des prix est un peu plus significatif, à -0,91%. Néanmoins, sur le seul deuxième trimestre les indices de prix s’inscrivent en hausse (+0,33 et +0,81% respectivement).

Par ailleurs, si les délais moyens pour conclure une vente restent stables, à 8 semaines pour un appartement et 11 semaines pour une maison, le taux de négociation augmente. Cet indicateur, qui sert à mesurer l’écart entre le prix de l’annonce et le prix de vente final, se situe en moyenne à 4,46% pour les appartements et 4,98% pour les maisons. Ce phénomène touche l’ensemble du marché et pas seulement les ventes entre particuliers : les réseaux d’agences immobilières Century 21 et Laforêt pointent également des négociations plus importantes entre acheteurs et vendeurs. Laforêt évoque même une « radicalisation » des acquéreurs qui n’hésitent pas à demander des baisses de prix importantes.

 

A lire également sur le sujet :

« Une annonce immobilière qui reste longtemps est synonyme de prix trop élevé »