Immobilier neuf : le nouveau PTZ abaisse la barrière des revenus

Partagez

Le promoteur Nexity estime que le nouveau prêt à taux zéro devrait donner aux candidats à l'achat d'un premier logement neuf les moyens de leurs ambitions. Cette aide de l'Etat devrait contrebalancer les revenus limités des primo-accédants, qui les ont freinés en 2015.

Face aux revenus limités des acheteurs, le nouveau PTZ va faire la différence selon Nexity 

Le prêt à taux zéro (PTZ) nouvelle version arrive à point nommé pour Nexity. Le premier promoteur de France, qui dévoilait ses résultats et perspectives mercredi 17 février 2016, a vu la part de ses clients primo-accédants toucher son point le plus bas depuis 2008, à 25,1% de la clientèle des particuliers. Un chiffre qui peut surprendre, alors que les acquéreurs ont été largement soutenus par les taux de crédit immobilier au plus bas l'année passée. D'autant plus que le groupe a enregistré sa meilleure année en termes de ventes depuis 2010 (11.741 logements).

« La limite de nos ambitions, ce sont les revenus des ménages », explique le PDG de Nexity Alain Dinin. Autrement dit, les ménages jeunes qui cherchent à devenir propriétaires manquent de moyens pour passer à l'acte. Un sondage Ipsos commandé par le promoteur montre d'ailleurs que 30% des 1.991 personnes interrogées en janvier 2016 affirment renoncer à l'acquisition en raison de ressources financières trop faibles.

Le PTZ ouvert à plus de huit foyers sur dix

C'est pourquoi, à l'instar de son concurrent Kaufman & Broad, Nexity salue donc l'amélioration du prêt à taux zéro. Avec l'augmentation des plafonds de revenus, il estime que 85% de la population a désormais accès à cette aide au premier achat immobilier. La faculté de financer 40% de l'opération, contre 18 à 26% auparavant, et de renvoyer à plus tard (10 à 15 ans) le remboursement du PTZ changent également la donne : « Il s'agit presque d'une acquisition en deux temps », résume le directeur général délégué du groupe Hervé Denize.

Compte tenu de ces éléments, la barrière des revenus devrait être plus aisément franchie en 2016. Nexity s'inscrit ainsi dans la lignée du courtier en crédit Vousfinancer.com, qui annonce un triplement des demandes de financement avec PTZ sur le mois de janvier. « Nous avons un très bon retour depuis le début de l'année, notamment des ménages qui ne pouvaient pas acheter par le passé parce que le financement échouait à une cinquantaine d'euros près », détaille le directeur général adjoint du promoteur Bruno Corinti.

Les acquéreurs franciliens devraient eux aussi tirer parti de cette nouvelle donne, en dépit des prix plus élevés de la région parisienne. « Il y a une grande diversité de prix en Ile-de-France, rappelle Bruno Corinti. Dans les confins de la Seine-et-Marne ou du Val d'Oise, nous n'avons pas de problèmes de prix ou de revenus. » Un constat d'autant plus valable dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) et les zones ANRU*, où la TVA sur la construction se limite à 5,5% au lieu de 20%, permettant ainsi de proposer des prix plus abordables.

Pas de décollage des ventes de logements neufs en 2016

Malgré la progression escomptée dans l'accession à la propriété, Nexity n'anticipe pas d'accélération brutale des ventes de logements neufs. Le promoteur attend 105.000 à 110.000 réservations d'appartements neufs pour l'ensemble du marché, en hausse de 4 à 9% par rapport à son estimation pour 2015 (101.000 logements). En cause, une construction toujours trop faible, les dépôts de permis de construire n'ayant augmenté que de 2% en 2015 (383.100 autorisations) tandis que les mises en chantier ont plafonné à 351.800 logements. « Sur une année pleine, les permis de construire n'ont pas décollé, il est donc peu vraisemblable qu'on ait une forte accélération du marché », appuie Alain Dinin. Dans ce contexte, « il y aurait peut-être un petit essoufflement des investisseurs privés » et du dispositif Pinel, après le rattrapage de 2015 (+62,8% d'investissements locatifs sur les neuf premiers mois de l'année). Affaire à suivre.

*Agence nationale pour la rénovation urbaine



 

les articles les plus lus

1. APL étudiant 2017 : conditions, simulation et demande
2. Droits de mutation à titre onéreux 2017 : taux par département, calcul
3. Location : comment réduire le délai de son préavis ?
4. Echange de maison, d’appartement : vacances, longue durée, HLM

Réseaux Sociaux