Immobilier neuf : pas de relance de la construction en 2015

Partagez

299.000 logements neufs ont été mis en chantier en 2014 d'après la Fédération française du bâtiment (FFB). Un bilan qui devrait à peine progresser en 2015, à 304.000 constructions. Le plan de relance Valls devrait commencer à produire ses effets en cours d'année.

 
grue-chantier-wikimedia


La construction de logements ne repartira pas de l'avant en 2015. C'est en tout cas ce qu'affirme la Fédération française du bâtiment (FFB) dans son bilan de fin d'année présenté mardi 16 décembre 2014. 299.000 logements neufs ont été mis en chantier en 2014 d'après l'organisation représentative des entreprises du BTP. Et les prévisions pour 2015 sont à peine meilleures, puisque la FFB envisage la mise en chantier de 304.000 logements l'an prochain.

Le plan de relance Valls salué...

En dépit de ces prévisions peu optimistes, le président de la FFB Jacques Chanut a salué le plan de relance Valls. Selon lui, la construction de logements neufs serait tombée à 287.000 mises en chantier en 2015 sans les multiples mesures annoncées par le Premier ministre fin août. Jacques Chanut a notamment mis en avant la réforme du prêt à taux zéro (PTZ+), effective depuis le 1er octobre, et l'allongement des différés qui permettent de décaler le début du remboursement de ce prêt complémentaire au crédit immobilier principal.

Côté investissement, il a estimé que le dispositif d'investissement locatif Pinel devrait lui aussi « doper la demande » de logements neufs en 2015. L'analyse est relativement similaire concernant la rénovation de logements : le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE, ex-CIDD) ou encore de l'éco-PTZ, rendus plus lisibles et moins contraignants, devrait soutenir la demande des ménages.

...avec des bémols

Toutefois, les effets du plan de relance Valls ne vont pas se manifester dès le 1er janvier 2015. « En 2015, on estime que les effets ne se feront véritablement sentir, compte tenu des délais de réalisation, sur les mises en chantier qu'au mieux à compter de mai », explique la FFB. Ainsi, si la Fédération estime que les différentes mesures du plan de relance contribueraient à la construction de 25.000 logements neufs en année pleine, son impact sera plus mesuré en 2015 (17.000 logements).

Le constat vaut également pour le CITE : en place depuis le 1er septembre 2014, le crédit d'impôt est toujours inutilisable. Il doit en effet être définitivement voté dans le Budget 2015 fin décembre, après quoi des textes d'applications doivent être publiés pour permettre sa mise en œuvre sur le terrain. De quoi reporter encore un peu plus la concrétisation du plan Valls dessiné durant l'été.



 

Un service LeBonBail, votre contrat de bail en ligne

Réseaux Sociaux