Immobilier : Paris repasse la barre des 8.000 euros/m²


Le prix moyen du mètre carré à Paris a légèrement augmenté cet été pour se fixer de nouveau au-dessus du seuil des 8.000 euros selon les notaires de Paris. D'un arrondissement à l'autre, les prix varient très fortement, à la hausse comme à la baisse.  

Panorama des prix de l'immobilier à Paris

L’immobilier parisien reprend de la valeur. Le prix moyen du mètre carré a de nouveau franchi la barre des 8.000 euros au cours de l’été 2015, d’après les statistiques présentées par les notaires de Paris jeudi 26 novembre. Il se fixe désormais à 8.020 euros/m² et devrait se stabiliser à ce niveau d’ici début 2016 : sur la base des avant-contrats signés en octobre et novembre, les notaires estiment qu’il gagnera seulement 10 euros sur la fin d’année 2015. Une constance qui pourrait contribuer à la reprise des achats observée cet été dans la capitale (+22%, 9.680 logements) et plus largement dans la région Ile-de-France.

4 arrondissements au-dessus de 11.000 euros/m²

Au-delà de cette moyenne, les prix varient sensiblement suivant la localisation. 4 arrondissements dépassent par exemple les 11.000 euros/m² dans le centre de Paris (Ier, IVème, VIème et VIIème). A l’inverse, les XIXème et XXème arrondissements n’atteignent pas le seuil des 7.000 euros/m², leurs prix moyens atterrissant respectivement à 6.550 euros et 6.750 euros du mètre carré. La carte ci-dessous met également en lumière un clivage Est/Ouest prononcé dans la capitale, les arrondissements de l’Ouest excédant toujours la limite des 8.000 euros/m².

Les prix à Paris par arrondissement

L’hétérogénéité des arrondissements s’illustre également par les variations de prix observées par les notaires. Les Ier et IIème ont par exemple gagné plus de 10% en un an, tandis que 13 arrondissements sont orientés à la baisse, en particulier le XVIème (-5,3%) et le XIIème (-6,1%).

Les variations de prix à Paris selon les arrondissements

D’un quartier à l’autre, les prix oscillent de 6.030 euros/m² à Pont de Flandre (XIXème) à 14.530 euros aux Champs-Elysées (VIIIème). Historiquement, les quartiers de Paris les plus populaires voient leurs prix grimper plus rapidement que les quartiers huppés mais cette tendance ne se vérifie pas systématiquement, comme le montre le tableau suivant.

Les quartiers les plus et moins chers de Paris