Immobilier : prix stables et ventes en hausse à Paris


Attention au mirage. D’après la dernière note publiée par les notaires de Paris – Ile-de-France le 3 octobre 2013, les ventes de logements anciens sont en hausse de 10% dans la région sur la période mai – juillet 2013 par rapport à l’année dernière. Au total, 38.500 logements ont trouvé preneurs.

 

Pas de quoi déceler une embellie sur le marché immobilier parisien puisque dans la capitale même, les ventes n’augmentent que de 3% sur la période (7.800 logements). De plus, « ce léger mieux doit beaucoup à la période de comparaison de l’an dernier, mai – juillet 2012, marquée par un marché très affaibli », pointent les notaires, qui avaient dressé un constat similaire au terme des six premiers mois de 2013.

Par ailleurs, les prix ne fléchissent pas, conformément aux attentes des adjudicateurs parisiens. Le prix du mètre carré dans Paris intra-muros se situe ainsi à 8.260 euros à fin juillet 2013, « retrouvant ainsi le niveau de décembre 2012 ». Sur un an, il ne baisse que de 1,7%.

De même, les prix des logements anciens, maisons comme appartements, ne bougent pratiquement pas en proche banlieue (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne) ou en Grande Couronne (Essonne, Seine-et-Marne, Val-d’Oise, Yvelines). Le prix de vente moyen d’une maison se situe à 358.400 euros en Petite Couronne et à 284.200 euros en Grande Couronne. Les prix des appartements se fixent respectivement à 4.400 euros et 3.090 euros du mètre carré en moyenne.

 

A voir également

Les prix de vente entre particuliers n’ont pas baissé en 2013