Immobilier : Rennes et Strasbourg sont les villes où les ménages peuvent acheter le plus de m²

Partagez

immobilier, immeuble, menages

Le courtier en crédits immobilier Empruntis.com et le site immobilier MeilleursAgents.com ont réalisé un baromètre sur le pouvoir d'achat réel des Français en matière d'immobilier, ville par ville, dans la foulée de leur partenariat annoncé en mars 2012. Au 1er février 2012, le pouvoir d'achat immobilier des ménages est le plus élevé à Rennes et Strasbourg avec 62 mètres carrés (m²).

Le pouvoir d'achat immobilier calculé par Empruntis et MeilleursAgents tient compte du revenu moyen par ménage (selon les données de l'Insee) mais aussi leurs capacités réelles de remboursement, c'est-à-dire un prêt sur 20 ans avec le taux moyen de la région concernée, le prix au m² de la ville, un endettement de 33% et un apport de 5%.

Classement par ville

Ainsi, les français peuvent acheter à Rennes et à Strasbourg en moyenne 62 m² par ménage. Pour ces villes, le prix du m² s'élève respectivement à 2.380 euros et 2.423 euros. Les taux varient entre l'Ouest et l'Est, en Alsace le taux atteint 4,20% alors qu'il est fixé à 4,15% en moyenne en Bretagne. « Cette différence de taux s'explique par la présence de grandes établissements bancaires mutualistes à Rennes » explique Maël Bernier, directrice de la communication d'Empruntis.com.

Nantes décroche la deuxième place avec 58 m², suivi des villes de Lyon et Toulouse ex-aequo (55 m2). La suite du classement est la suivante : Bordeaux (53m²), Marseille (51m²), Lilles (46 m²), Nice (38 m²) et pour finir Paris (31 m²).

« Les Parisiens malgré des revenus très nettement supérieurs à la moyenne sont les grands perdants », souligne Sébastien de Lafond, fondateur de MeilleursAgents.com. « Ainsi, même si dans les villes de province, les salaires sont moins élevés que dans la capitale, le pouvoir d'achat immobilier y est nettement supérieur... Il y a en effet 30 m² de différence entre Rennes et Strasbourg et Paris ! Soit deux grandes chambres », poursuit-il. En effet, les ménages de la capitale affichent les revenus moyens les plus élevés avec 4.710 euros par mois, alors que toutes les villes de province ont des revenus moyens inférieurs à 3.000 euros à l'exception de Lyon (3.077 euros).

En terme d'évolution sur un an, de février 2011 à 2012, les ménages désirant acquérir un bien immobilier ont perdu 4m² à Rennes, Lille (-3m²), Bordeaux (-2m²), Paris (-2m²), Lyon (-2m²), Nice (-1m²), Toulouse (-1m²), Nantes (-1m²), Strasbourg (-1m²) et Marseille (stable). La forte baisse de pouvoir d'achat immobilier s'explique notamment par la hausse des prix du m² mais également par la hausse du coût des crédits immobiliers au cours de l'année 2011. A noter que la ville de Marseille est stable puisqu'elle a vu ses prix immobiliers baisser en moyenne de 1,9%.



 

Un service LeBonBail, votre contrat de bail en ligne

les articles les plus lus

1. Immobilier : quel investissement locatif choisir selon mon objectif ?
2. Comment protéger sa maison pendant les vacances
3. Baisse ou suppression des APL en 2016 : qui est concerné ?
4. 5 astuces pour sa recherche d’appartement en location
5. Bailleurs : comment évaluer le loyer d’une location immobilière
6. Les 7 obligations à respecter pour un locataire

Réseaux Sociaux