La crise de l’immobilier neuf se poursuit en avril 2013


Le marché de l’immobilier neuf reste déprimé en avril 2013 selon l’Insee. L’enquête trimestrielle de conjoncture dans la promotion immobilière de l’institut met en avant une demande atone, à un niveau de -46, bien en-dessous de sa moyenne de long terme, de -5. En janvier 2013, cet indice se limitait déjà à -45. Les perspectives de constructions sur le marché ne sont guère plus réjouissantes pour les promoteurs, qui envisagent une diminution des mises en chantier, dont le niveau tombe à -30, contre -27 en janvier 2013 et -5 en moyenne de long terme. Le pessimisme des professionnels du bâtiment confirme la tendance d’une poursuite de la crise sur le marché du neuf, mise en avant par les dernières statistiques du ministère du Logement. Ces dernières font état de 295.345 logements neufs mis en chantier entre mars 2012 et février 2013, soit une chute de 19,6% sur une année glissante.

 

Sur les ventes de logements neufs
Les ventes de logements neufs ont chuté de 17,9% en 2012