La hausse des loyers limitée à 1,88% sur un an


L'indice de référence des loyers (IRL) a augmenté de 1,88% au quatrième trimestre 2012 sur un an. En croissance ralentie pour le quatrième trimestre consécutif selon l'Insee, il sert à revaloriser annuellement le niveau des loyers.

loyers, prix, locations, immobilier

Bonne nouvelle pour les locataires. L’indice de référence des loyers (IRL) augmente de nouveau dans des proportions limitées au quatrième trimestre 2012. En hausse de 1,88% à 123,97 points, l’IRL connaît une augmentation modérée sur une année et moins importante par exemple qu’au premier trimestre 2012 où la hausse avait atteint 2,24%. 

Cet indice sert de base à la révision des loyers des logements vides ou meublés. Les loyers ne pourront donc augmenter de plus de 1,88% au premier trimestre 2013. L’IRL est également utilisé pour l’encadrement des loyers en zone tendue : les loyers à la relocation et à la première location dans les zones tendues ne peuvent ainsi pas augmenter plus que l’IRL.

Modalités de réévaluation du loyer

Calculé à partir de la moyenne sur 12 mois de l’inflation hors tabac et loyers, l’IRL qui s’applique aux prix à la location est celui correspondant à la date indiquée sur le bail. « A défaut, la date du dernier IRL publié par l’Insee à la date de la signature du bail » est à prendre en compte, explique le site internet de l’administration. Ainsi, avec un loyer de 800 euros par mois et un IRL en hausse de 1,88%, le prix à la location ne pourra dépasser 815 euros.