Le gouvernement ne renonce pas au gel des APL en 2014


La non-revalorisation des aides au logement en 2014 divise le gouvernement et sa majorité parlementaire. La mesure inscrite au projet de Budget 2014 est contestée par les députés socialistes qui ont fait adopter un amendement afin de maintenir l’augmentation des APL et ALS de 0,90% au 1er janvier 2014.

 

Dans une interview donnée au quotidien Les Echos, le ministre délégué au Budget Bernard Cazeneuve a cependant défendu le gel des APL. « Avec Cécile Duflot, nous avons rappelé aux députés qui ont voté cet amendement que l’effort réalisé en matière d’aides au logement est déjà très significatif », explique-t-il dans les colonnes du quotidien. Le budget des aides au logement est d’environ 17 milliards d’euros par an.

Il a également rappelé que « l’objectif de déficit ne peut être dégradé au terme de la discussion budgétaire au Parlement ». Le gel des aides au logement doit permettre d’économiser 177 millions d’euros en 2014 selon les évaluations préalables de Bercy.