« Le salon immobilier virtuel a une place à prendre »

Partagez

Logic-Immo.com lance son premier salon immobilier interactif Simint.fr, consacré à l'agglomération de Rennes. Accessible gratuitement du 6 au 8 novembre 2014, il veut répondre aux nouvelles habitudes des acquéreurs, explique Séverine Amate, responsable communication du portail d'annonces immobilières.

 
amate-logicimmo-portrait

Toutsurmesfinances.com : Pourquoi lancer le salon immobilier interactif Simint.fr ?

Séverine Amate, responsable communication en charge du pôle Evènements de Logic-immo.com : Nous sommes partis d'un constat simple. 90% des particuliers en recherche active d'un logement utilisent Internet pour une prise de contact initiale, ils passent en moyenne 2h50 par semaine à faire des recherches en ligne et la consultation des annonces immobilières sur le mobile est en hausse de 42%. La voie du digital est donc ouverte pour la recherche immobilière, c'est pourquoi nous expérimentons avec ce premier salon interactif régional consacré à l'agglomération rennaise.

Aujourd'hui, nous pensons que le salon immobilier virtuel a une place à prendre, même si nous restons prudents dans l'attente des résultats. Nous remarquons que beaucoup de monde, aussi bien chez les professionnels que chez les acteurs politiques et médiatiques, s'intéresse à ce nouveau phénomène.

Concrètement, que peut faire l'internaute une fois sur le site ?

Simint.fr est entièrement gratuit et accessible par ordinateur, tablette ou mobile. Une fois sur le site, nous demandons à l'internaute de renseigner plusieurs critères de recherche, afin de l'orienter vers les stands qui correspondent à sa démarche. Il peut alors accéder à l'offre de biens de chaque interlocuteur, en sachant que nous avons au total près de 3.000 biens disponibles pour cet événement. Après quoi, il est libre de consulter les offres et d'entrer en contact ou non avec un conseiller.

Le salon immobilier est le plus souvent synonyme de prise de contact, pour éclaircir les premières, ou les dernières, interrogations des visiteurs sur leur projet immobilier. On s'y rend rarement dans le but de le concrétiser. Nous sommes dans la même optique, puisque ce qui nous intéresse, c'est la mise en relation des internautes avec les agents immobiliers, promoteurs, constructeurs et spécialistes du financement. L'idée est de proposer un salon immobilier dans son propre salon, avec la même qualité de services : 80 conseillers, soit environ 3 par stand, sont prêts à répondre aux questions de 9 à 19 heures, par chat ou par mail.

Du point de vue de l'internaute, faut-il s'attendre à être démarché ou se faire « spammer » durant sa visite ?

Nous n'avons pas un positionnement intrusif, au contraire. Il n'y a pas de système de fenêtre pop-up qui apparaît pour prendre contact avec les visiteurs par exemple. L'achat immobilier en lui-même est déjà assez anxiogène, nous avons donc fait le choix de laisser l'internaute venir de manière spontanée vers les conseillers. La notion de confidentialité est importante à nos yeux, nous souhaitons que le visiteur se sente comme s'il déambulait dans un salon immobilier physique tout en restant dans sa bulle.

Qu'en-est-il du contact humain, qui reste nécessaire et même souvent indispensable pour les particuliers ?

Nous avons cherché à concilier l'humain et le virtuel. Il était donc essentiel d'humaniser la plate-forme, avec des avatars qui présentent les différentes parties du salon (promotion, construction, agences immobilières, financement) aux internautes. De même, ils peuvent accéder à une salle de conférence virtuelle, dans laquelle est diffusé un film que nous avons tourné sur le marché immobilier rennais et les principales questions qu'on se pose quand on a un projet. De plus, une fois la prise de contact initiée via Simint.fr, l'internaute décide de la suite à donner, au téléphone ou en agence, comme après un salon immobilier classique.


A lire également
Faire construire sa maison : « Des filets de sécurité pour les ménages »



 

les articles les plus lus

1. Les étapes à suivre pour l'achat d'un appartement ou d'une maison
2. Loi Elan : à quoi correspond le bail mobilité ?

Réseaux Sociaux