Les loyers ont augmenté de 2,2% à Paris en 2012


Alors que la hausse des prix à la location s'est limitée à 0,45% sur l'ensemble du territoire en 2012 selon Century 21, les loyers dans la capitale affichent une évolution bien plus forte, de 2,2%. Dans le même temps, les revenus des nouveaux locataires parisiens ont grimpé de 11,5%.

loyers, immobilier, paris, location

Paris reste définitivement un marché immobilier à part. Les prix à la location dans la capitale ont augmenté de 2,2%, hors inflation, en 2012. Sur cette période, les loyers dans l’Hexagone ont connu une hausse limitée à 0,45% selon une étude du réseau d’agences immobilières Century 21. « Paris reste un marché d’exception en matière de location, dans un contexte de relative pénurie », explique le réseau. « Cette hausse est propre à Paris intramuros, et l’éloignement du cœur de Paris se traduit plutôt par des stabilisations en première couronne, ainsi qu’une baisse des prix en deuxième et troisième couronnes », précise le spécialiste.

Premiers effets de l’encadrement des loyers

Inversement au reste du territoire, où Century 21 a constaté une baisse des loyers dans 25% des cas de relocation, Paris profite donc d’une demande toujours largement supérieure à l’offre et les places restent chères dans la capitale. La hausse des loyers en 2012 à Paris s’est fixée à un niveau bien inférieur à celle observée en 2011, de 6,1%. Le réseau y voit les premiers effets du décret sur l’encadrement des loyers, qui limite la hausse des loyers à la relocation et lors d’un renouvellement de bail à la variation de l’indice de référence des loyers (IRL), de 2,15% sur un an fin 2012. « Seuls Paris et quelques secteurs à très forte pression locative ont donc été véritablement impactés par cette mesure », poursuit Century 21.

Malgré ce léger tassement de l’évolution des prix à la location, les loyers ont tout de même bien plus augmenté que la moyenne nationale sur 10 ans. Hormis les 5 pièces qui ont enregistré une hausse proche de l’inflation entre 2002 et 2012, de 22% contre 19,9%, l’ensemble des catégories de logements mis en location dans la capitale affichent des augmentations de loyers 2 fois supérieure à l’inflation sur une décennie. Les loyers des 2 pièces ont ainsi explosé de 65% à 1.033 euros, ceux des 3 pièces de 57% à 1.475 euros, ceux des 4 pièces de 54% à 1.967 euros. Enfin, les prix à la location des studios – 1 pièce ont enregistré une hausse de 46% en 10 ans, à 688 euros.

Le poids du logement moins important pour les Parisiens

Autre différence notable du marché parisien avec le reste de l’Hexagone, la part du budget des ménages consacrée au loyer diminue dans la capitale, de 28,8% en 2011 à 26% en 2012. Et ce en raison de l’augmentation de 11,5% des revenus moyens des nouveaux locataires à Paris. Le logement grève désormais moins le budget des Parisiens que celui des Français puisque sous l’effet de la baisse des revenus des nouveaux locataires (-7,2%), les Français consacrent désormais 26,3% de leur budget au logement.

 

Sur l’évolution des loyers en 2012
Les loyers ont progressé moins vite que l’inflation