Les prix de l’immobilier ancien ont baissé en 2012


D'après le dernier indice Notaires-Insee, les prix des logements anciens ont reculé de 1,7% en 2012 en moyenne. Les transactions, en baisse de 12%, se sont maintenues au-delà du seuil des 700.000 ventes.

immobilier, ancien, notaires, prix

 

Le mouvement à la baisse des prix s’est définitivement amorcé en 2012, d’après l’indice Notaires-Insee pour le quatrième trimestre 2012. Sur les trois derniers mois de l’année dernière, les prix des appartements anciens restent stables mais ceux des maisons diminuent de 0,5%. Sur l’année, les variations sont plus conséquentes puisque les prix reculent en moyenne de 1,7%. Le mouvement est plus prononcé pour les maisons (-2,1%) que pour les appartements (-1,1%).

La baisse des prix n’épargne pas l’Ile-de-France, même si les prix diminuent très légèrement sur un an (-0,7%). Dans le détail, les prix des appartements anciens sont en repli de 0,6% et ceux des maisons de 1%. En province, les corrections de prix sont plus affirmées : ils reculent en moyenne de 2,1% sur un an (-1,6% pour les appartements et -2,3% pour les maisons).

709.000 transactions enregistrées en 2012

En termes de volume de vente, le marché s’est montré plus robuste qu’attendu. Alors que la plupart des professionnels de l’immobilier, et notamment la Fédération des agents immobiliers (Fnaim), anticipait peu ou prou 650.000 ventes en 2012, les notaires font état de 709.000 transactions enregistrées. La chute des ventes reste cependant significative puisqu’elles tombent de 11,9% par rapport à 2011.