Location saisonnière : « Les séjours s’apparentent de plus en plus à de l’hôtellerie »

Partagez

INTERVIEW – Mettre sa résidence principale ou secondaire en location saisonnière intéresse de plus en plus de propriétaires. Pour Philippe Maujean, cofondateur de l'agence de voyages en ligne Locasun, ils doivent accepter certaines contraintes et passer du temps à préparer la location pour éviter les contrariétés.

 
Le point sur ce qu'il faut savoir avant de mettre son logement en location saisonnière, avec Philippe Maujean, cofondateur de Locasun

ToutSurMesFinances.com : A partir de quand un propriétaire doit-il entamer les démarches en vue de mettre son logement en location saisonnière pour les vacances d'été ?

Philippe Maujean, cofondateur de Locasun : Je suggère de ne pas perdre de temps et de poster une annonce dès le mois de janvier. Toutes les réservations se font entre janvier et fin juillet et ce n'est pas parce que l'annonce est diffusée début janvier qu'elle ne sera plus visible par la suite.

Au-delà de ce constat général, il faut distinguer les différents types de biens. Si vous proposez une grosse villa, vous devez vous y prendre plus tôt : les locataires sont généralement des familles qui s'y prennent en avance car elles ont besoin de s'organiser en amont. Généralement, à compter du mois de mai, il ne reste plus beaucoup de biens disponibles dans cette gamme. En revanche, on constate beaucoup plus de locations tardives pour des biens plus standardisés. On peut retenir que plus le logement est petit et peu cher, plus les locations ont tendance à être tardives.

Que peut-on faire pour maximiser les chances de trouver des occupants ?

Les décorations vieillottes repoussent les locataires. Il vaut mieux opter pour une déco standardisée, de type Ikea, que tout le monde reconnaît. Cela ne coûte pas nécessairement très cher et les propriétaires ont tendance à le faire facilement. Il faut également travailler la qualité des photos et de l'annonce. Celle-ci doit être complète : les locataires partent en vacances, ils viennent découvrir une ville, une région, donc il faut indiquer les bons plans locaux ou les choses à voir dans les environs.

Quelles sont les attentes des locataires auxquelles un propriétaire doit s'adapter ?

Par le passé, les locations étaient systématiquement réservées du samedi au samedi, pour une semaine complète. Aujourd'hui, ce type de réservation n'est demandé qu'à l'occasion des grandes vacances d'été. Pour le reste de l'année, il vaut mieux découper le calendrier et privilégier les offres de location pour un week-end prolongé, du vendredi au lundi par exemple.

De même, la location saisonnière prend de plus en plus la forme de courts séjours qui s'apparentent à de l'hôtellerie. A ce titre, les locataires ne veulent pas s'occuper du ménage ou du linge par exemple. C'est devenu une prestation indispensable : il n'est plus question de compter sur le locataire précédent pour nettoyer les lieux avant l'arrivée du suivant. Faire appel à une société professionnelle me semble la solution à privilégier.

Pour conclure, quelles sont les erreurs ou les travers les plus fréquents chez les propriétaires qui se lancent dans la location saisonnière ?

Au-delà des descriptifs mal rédigés ou des photos de mauvaise qualité, certains ne sont pas très réactifs lorsqu'ils reçoivent des demandes de réservation. Les vacanciers sont sur Internet, ils veulent une réponse rapide et il faut l'accepter, car s'ils ne l'ont pas, ils iront chercher ailleurs. Réagir trop tardivement est vraiment un moyen de repousser des locataires potentiels. J'ajouterais qu'ils doivent aussi accepter la localisation de leur bien et ne pas en avoir peur. Certains refusent, à cause de la réputation d'un quartier donné par exemple, et cela contribue à leur faire perdre des locataires.

Propos recueillis par Thibault Fingonnet


A lire également sur la location saisonnière
Les signes pour éviter les arnaques
Location meublée saisonnière : la taxe d'habitation payée par le propriétaire
Location, sous-location : les conditions pour louer sans être imposé



 

les articles les plus lus

1. Les étapes à suivre pour l'achat d'un appartement ou d'une maison
2. Loi Elan : à quoi correspond le bail mobilité ?

Réseaux Sociaux