Perte financière à la revente d’un bien : une nouvelle assurance existe


GE Money Bank, filiale de General Electric spécialisée dans le crédit aux particuliers couvre l'assuré contre l'éventuelle perte subie entre le coût d'achat et le prix de revente de sa résidence principale ou secondaire, dans le cas où il serait obligé de la revendre précipitamment.

Tranquilimmo est la nouvelle assurance lancée par GE Money Bank. Couvrant l’assuré contre l’éventuelle perte subie entre le coût d’achat et le prix de revente de sa résidence principale ou secondaire, cette assurance est utile quand l’acquéreur d’un bien serait obligé de le revendre précipitamment suite à un événement personnel ou professionnel.

« Perte d’emploi, naissance gémellaire, divorce ou accident… autant d’événements qui peuvent contraindre un propriétaire à revendre rapidement son bien à un prix inférieur à celui de l’achat », explique la filiale de General Electric spécialisée dans le crédit aux particuliers.

Deux niveaux d’indemnisation

Intégrant la plupart des causes de vente précipitée d’une maison ou d’un appartement, Tranquilimmo GE Money Bank indique qu’elle innove en protégeant également l’assuré en cas :
– de rupture du PACS ou de séparation des concubins, quelle que soit la durée de vie commune ;
– de mutation professionnelle, sans durée minimum d’ancienneté.

GE Money Bank indique avoir pris en compte les évolutions sociétales (un PACS pour un mariage en 2008 selon l’INSEE, multiplication des incidents de carrières professionnelles) qui ont créé de nouvelles situations qui peuvent mettre en difficulté tout particulier ayant récemment acquis un bien immobilier.

« Il s’agit d’une offre particulièrement adaptée tant aux jeunes primo-accédants qu’aux séniors, deuxième cible la plus touchée après les jeunes de moins de 24 ans par les accidents de la vie» déclare François Kliber Directeur Général des Financements Immobiliers et du Rachat de Crédit de GE Money Bank.

Tranquilimmo protège l’assuré jusqu’à 5 ans après l’achat de son bien, lui laissant un délai de 18 mois pour le revendre dans les meilleures conditions, avant de constater la perte financière éventuelle.

Mensuelle ou annuelle, cette cotisation est renouvelable annuellement (contrairement à une prime unique à la souscription du contrat), permettant d’adapter la durée de sa garantie.
Deux niveaux d’indemnisation sont ainsi proposés par l’assurance :
– jusqu’à 10% du prix d’achat du bien, plafonné à 15 000 euros ;
– jusqu’à 20% du prix d’achat du bien, plafonné à 30 000 euros.